Actualités

J’ai testé pour vous la WCMFRPMFWRPB

Temps de lecture : 2 minutes

Mais qu’est ce qui se cache derrière cet acronyme aussi long que difficile à mémoriser ? Pour abréger, la WCMF, c’est la World Cup Mother F***** — Rad Pista Mud Fashion Wheel Rage Bike Race.

Créer en 2015 à Strasbourg par Thibaut Choleau, la WCMF est un mini championnat se déroulant pendant 1 mois et composé de 4 épreuves principales et 3 épreuves intermédiaires. Le format est simple, 1 course principale par week-end annoncée à l’avance et des mini épreuves intermédiaires qui tombent aléatoirement entre les épreuves principales. Un moyen parfait pour rester à l’affût et grappiller des points bonus sur le classement final. La compétition se veut bon enfant, quoique sérieuse. Ouvert à tous sans distinction de niveaux et à tous les vélos, c’est avant tout une occasion de venir se tester, rigoler et de réunir les amoureux du vélos strasbourgeois.

Cette année marque la troisième édition de la compétition, et des partenaires ont tenu à soutenir l’événement, gratifiant les participants et les vainqueurs de nombreuse récompenses.

Et puis j’y suis allé…

Les photos et vidéos des éditions différentes m’avait donné une idée de à quoi m’attendre, mais je n’en fut pas moins surpris par l’enthousiasme et la qualité des différentes épreuves proposés cette année.

L’apéritif, la première épreuve, celle qui marque les esprits était une nouveauté cette année. Une course de côte : la «10%», 17km d’ascension pour 800 de dénivelé positif. C’était une entrée en matière plutôt corsé.

La deuxième épreuve était un classique, le critérium de pignon fixe. Des tours sur un circuit fermé avec un vélo mono vitesse sur lequel vous ne pouvez pas vous arrêtez de pédalez, le tout sans frein. Dingue.

La troisième épreuve était sûrement celle qui réservait le plus de surprise et peut être la plus attendue. Le «Mud and Cailloux», un cyclocross boueux dans la forêt, des troncs d’arbres à franchir, et des points bonus si tu venais déguisé ! C’était peut-être l’épreuve qui résumait le plus l’état d’esprit de la WCMF.

Le final, comme pour décompresser, un sprint, lui aussi en pignon fixe, départ arrêté, et une grande ligne droite pour essayer d’arriver plus vite que ton adversaire.

On aimerait que cet événement qui dynamise la vie cycliste strasbourgeoise prennent encore plus d’ampleur, et ce sera peut-être le cas. En attendant, on s’est bien amusés, et on attend avec impatience la suite.

Une soirée pour la remise de prix est prévue fin Juin, avec l’ensemble des partenaires, des cadeaux surprises, et une projection vidéo pour l’occasion. Pour suivre la WCMF, être au courant des événements à venir, c’est par ici que ça se passe >>> https://www.facebook.com/wcmfrpmfwrbr/

Et si vous voulez retrouvez cette joyeuse bande, il roule tout les mercredi soir >>> https://www.facebook.com/mercreride/

 

[Photo 1/affiche WCMF, conception Thibaut Choleau]
[Photo 2/ crédit photo Jonathan Sarago]

Article(s) en lien
Guides et conseils

Vélo en été : 5 conseils pour rouler sous une forte chaleur

Actualités

Le cyclotourisme, c’est mieux seul.e ou en groupe ?

Guides et conseils

Préparer son voyage à vélo en 7 étapes

Guides et conseils

Test du vélo cargo Longtail électrique Elops R500 de Decathlon

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires