Actualités

Le cyclotourisme, c’est mieux seul.e ou en groupe ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le cyclotourisme, c’est mieux seul.e ou en groupe ?

La saison des voyages à vélo est lancée ! Deux possibilités s’offrent à vous : profiter seul.e d’un itinéraire ensoleillé pour découvrir de nouveaux horizons, ou partager l’expérience en groupe. Si le choix est évident pour certains, pour d’autres, il s’apparente à un dilemme. Vous faites partie des indécis ? Pour vous, on parle de tous les avantages, et tous les inconvénients de chaque option. 😉

Le voyage à vélo en groupe

Le cyclotourisme en groupe c’est la garantie de rentrer avec pleins de souvenirs partagés avec vos compagnons de voyage. Encore faut-il que ce soit de beaux souvenirs.

Pour que tout se passe au mieux, il existe un principe de base : l’esprit d’équipe.

On ne dit pas qu’il faut désigner un leader et assigner un rôle à chacun, mais vous aurez besoin de faire preuve :

  • De patience
  • D’écoute
  • Et surtout de solidarité

Un sentiment d’appartenance doit toucher chaque membre du groupe. Et pour ce faire, il faut composer avec les différents tempéraments, les qualités et même avec les défauts de tous. En bref, vous devrez faire des concessions.

Dans un groupe où règne un bon esprit de camaraderie, si vous n’êtes pas fan de réparation cycle, et que vous rencontrez un problème mécanique, à coup sûr, l’un.e de vos camarades qui s’y connaît s’en chargera pour vous — un peu comme fait Cyclofix ! 🤭

Dans le meilleur des cas, pour surmonter un coup dur (sale météo, ou effort trop hardcore) être entouré c’est toujours motivant ! D’ailleurs, pour se soulager les uns les autres, en groupe, on peut se disperser les charges, notamment celles des kits de secours (mécaniques et vitaux).

Dans le pire des cas, les difficultés mal gérées peuvent créer un climat de tension et causer des cassures dans l’entente du groupe.

Mais la plupart du temps, le fait de n’être jamais seul.e, vous assure de prendre part à de francs moments de rigolade. Et pour rappel, comme le vélo, le rire, c’est bon pour la santé !

Le voyage à vélo seul

Si vous êtes plutôt du genre à préférer aller à votre rythme, vous pourriez choisir de partir seul.e. Ou plutôt accompagné.e uniquement de votre vélo.

Le vélotourisme en solo vous assure un total libre arbitre. Vous choisissez :

  • Où vous allez,
  • Pour combien de temps,
  • Ce que vous mangez,
  • Et même quand vous mangez

Ça n’a l’air de rien dit comme ça, mais en vacances, c’est un grand luxe.

Pendant votre périple, vous rencontrerez sûrement quelques pépins, mais en décidant de partir seul.e, vous devrez vous y être préparé.e.

Une chose qu’on peut vous assurer, c’est qu’en chemin, trouver par vous même le moyen de régler n’importe quel incident impactera positivement :

  • non seulement votre motivation à finir le trajet
  • mais aussi votre confiance en vous

Vous ne le savez peut-être pas, mais chaque personne qui a déjà voyagé seule — que ce soit à vélo ou non — sera en mesure de vous le dire : se sentir “capable de” c’est toujours bon pour l’ego. 😇

Pour autant, la solitude peut vite se faire ressentir. Vous voulez éviter de finir par compter les moutons ? Emportez de quoi vous distraire pour vos moments de repos.

Il peut s’agir :

  • De musique, pour chanter à tue tête et éviter d’oublier le son de votre propre voix
  • D’un cahier de jeu, pour faire travailler vos méninges de façon ludique
  • Ou d’un cahier de note, où vous pourrez poser votre voyage par écrit à la façon d’un épisode de Karambolage (Arte).

Ces moments de calme peuvent aussi vous permettre de réaliser de grandes introspections, ou au contraire, vous pousser à rencontrer des gens dans les environs.

Vous l’aurez compris, le solo trip à vélo est idéal pour ceux qui souhaitent :

  • S’offrir un break sans avoir à se sociabiliser
  • Relever un défi personnel
  • Etre confronté à eux-même pour mieux apprendre à se connaître

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’une expérience pendant laquelle vous ne pouvez compter sur personne d’autre que vous. Il vous faudra donc principalement vous assurer, d’emporter les accessoires indispensables que sont :

  • Le casque vélo,
  • La pompe vélo,
  • La selle de secours
  • Et le porte-bagage

Seul.e ou en groupe, votre vélodyssée ne sera pas la même. Selon vos préférences et ce dont vous vous sentez capable, il vous faudra choisir ce qui convient le mieux. Et si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, vous pouvez toujours organiser les 2 ! 🤭

Article(s) en lien
Guides et conseils

Vélo en été : 5 conseils pour rouler sous une forte chaleur

Guides et conseils

Préparer son voyage à vélo en 7 étapes

Guides et conseils

Test du vélo cargo Longtail électrique Elops R500 de Decathlon

Actualités

Le vélo, une activité inclusive ?

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires