Un réparateur de vélo explique comment changer son pneu à un client

S’il affiche foncièrement le même look, le pneu tubetype et tubeless se distingue par la présence d’une chambre à air pour le premier, et par son absence pour le second. Rouler à vélo sans chambre à air, mais quelle est cette sorcellerie ? Et comment ça fonctionne ? 

Ce système peut faire peur, car il demande un peu plus de technique. Mais rien n’est impossible, alors ne vous mettez pas trop la pression. Utilisation, accessoires, réparation, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le tubeless, ce montage minimaliste, ou presque. 
Comme le dit si bien un célèbre proverbe : Tubeless is more.

Qu’est-ce qu’un pneu de vélo tubeless ?  

Aussi appelé tubetype, le montage pneu + chambre à air est le plus couramment utilisé. Mais ça ne veut pas dire que c’est le seul ! Il existe aussi un autre système caractérisé par l’absence de chambre à air : le tubeless. C’est un montage que l’on rencontre beaucoup sur certaines disciplines telles que le VTT, le gravel, le cyclocross ou la route. Pour monter votre vélo en tubeless, il vous faut des roues et jantes, ainsi que des pneus compatibles avec ce système. Sinon il faut changer de roues de vélo

Sur le papier c’est bien beau, mais concrètement comment ça fonctionne ? 

Pour faire super simple : 

  1. On injecte un liquide spécial collant (appelé préventif), généralement en latex, à l’intérieur du pneu. 
  2. Ce liquide se répartit sur toute la circonférence du pneu et vient assurer son l’étanchéité à l’air.
  3. En cas de petites crevaisons, le liquide vient reboucher le trou. 
  4. Tous les 3 à 4 mois, il faut changer ou remettre du liquide préventif. Car en séchant dans le temps, il devient moins efficace. 

Bonne nouvelle : un pneu de vélo tubeless se gonfle comme un pneu classique grâce à une valve (un peu spéciale fixée sur la jante) et une pompe. On vous explique tout plus bas !

Pneu en montage tubetype vs pneu en tubeless

Quels sont les avantages et inconvénients de rouler avec des pneus tubeless ?

Avantages 🤩Inconvénients 😬
réduction du risque de crevaisonmatériel spécifique (roues, pneus et valve)
confort et adhérence installation plus technique 
rendementsalissant*

*En cas de gros trou, le liquide ne peut pas toujours colmater la brèche. Du coup, il s’échappe comme un geyser. L’air présent à l’intérieur du pneu pousse le liquide préventif vers l’extérieur afin de combler la crevaison. À moins d’avoir un garde-boue, on se retrouve rapidement crado avec une bonne autoroute en latex blanc dans le dos…

Pourquoi rouler avec des pneus tubeless c’est cool ? 😎

Une des particularités du tubeless appréciée par les cyclistes ? Il permet une pression de gonflage plus basse, mais il conserve son panache, « sa giclette », sur la route (son rendement). 

On voit venir la question : pourquoi sous-gonfler ses pneus ? Eh bien parce que cela vous permet d’améliorer l’adhérence au sol de votre vélo et votre confort. C’est surtout le cas lorsque vous roulez sur certaines routes non lisses (chemins en forêt, en gravier, avec de la boue, etc.). 

Tubeless or not tubeless, that is the pression. 

Le conseil de Sabine, réparatrice via Cyclofix à Bordeaux, pour rouler en tubeless à vélo et rester zen

« Même si on crève moins en tubeless, le risque 0 n’existe pas. Aussi, je vous conseille de toujours emporter une petite pompe à vélo, une chambre à air de rechange et des démonte-pneus avec vous quand vous partez rouler.« 

Comment savoir si vous pouvez monter des pneus tubeless sur vos roues ?

Assurez-vous que les jantes de vos roues sont compatibles avec du tubeless, ou sont tubeless ready. Pour cela, regardez à l’intérieur de la jante et observez son profil. Ou vérifiez s’il y a la mention de tubeless, ou du sigle UST (Uniform System Tubeless standard) pour les roues Mavic, sur les côtés de la jante  ! 

En cas de doute, demandez conseil à un·e mécanicien·ne cycle ! 

Schéma du profil intérieur des caractéristiques d’une jante en tubeless, tubeless ready et tubetype

Bon à savoir : plusieurs grands fabricants proposent aussi des kits de conversion pour passer du tubetype au tubeless, et ainsi rendre votre jante étanche !

Comment choisir vos pneus tubeless de vélo ? 

  1. Prenez-les à la bonne taille (info à retrouver sur le côté de vos pneus actuels).
  2. Privilégiez les marques de référence (Schwalbe, Continental, Hutchinson, Mavic, Michelin, etc.).
  3. Choisissez le bon profil de pneu (bande de roulement lisse pour la route, avec crampons plus ou moins prononcés pour le VTT ou le gravel). 

Si vous avez envie de pimper votre vélo, il existe des valves tubeless et des pneus de couleur. Ça change du noir ! 

Quel matériel utiliser pour monter un pneu de vélo tubeless ?

Voici ce dont vous avez besoin :

  • Un pneu tubeless ou tubeless ready
  • Du liquide préventif 
  • Une valve tubeless
  • Une pompe à vélo à pied, réservoir d’air ou compresseur
  • Un fond de jante étanche spécial tubeless
  • Une roue avec une jante compatible tubeless (ou kit de conversion)
  • Un démonte-obus (ça ressemble à un tournevis)
  • Un chiffon
  • Des gants
  • Une tenue que vous pouvez tacher ou un tablier 
  • Un peu d’huile de coude

Ces accessoires s’achètent séparément ou dans un kit. L’utilisation d’un compresseur est recommandée, car c’est plus efficace qu’une pompe à pied. Il faut être rapide !

Comment monter un pneu tubeless sur votre roue ? Les étapes à suivre 

Top départ !

  1. Retirez la roue de votre vélo.

  2. Enlevez le pneu de la roue.

  3. Nettoyez le fond de jante ainsi que l’intérieur du pneu, et débarrassez-les des poussières et autres petits résidus.

  4. Vérifiez l’état du fond de jante. Il doit être bien collé pour assurer l’étanchéité du montage.

  5. Installez la valve étanche bien droite sur la jante.

  6. Remontez le pneu sur la roue en le calant bien au centre de la jante (appelé la gorge).

  7. Gonflez légèrement le pneu pour qu’il se mette en place et fasse un « CLAC » sonore.

  8. Démontez l’obus de la valve (la partie supérieure qui sert à gonfler) avec un démonte-obus.

  9. Injectez le liquide préventif via la valve.

  10. Revissez l’obus de la valve.

  11. Faites tourner la roue pour que le liquide se répartisse sur toute la surface du pneu (trou de valve et flancs) pour un montage totalement étanche.

  12. Finissez de gonfler le pneu à la pression indiquée sur son flanc.

  13. Savourez votre victoire.

Pour démonter vos pneus de vos roues, suivez les étapes détaillées sur notre guide pour changer un pneu de vélo.

FAQ

Comment réparer un pneu tubeless de vélo ?

Parfois, la crevaison est trop importante et le liquide préventif inefficace. Pour les pneus de route, utilisez une chambre à air pour rentrer chez vous. Une fois à la maison, collez une rustine (ou un patch issu d’un kit de réparation tubeless) à l’intérieur ; il faut que le pneu soit sec et bien nettoyé. Pour les pneus type gravel ou VTT, utilisez une mèche pour réparer sur l’instant ou une chambre à air si le trou est trop gros. Réparez le pneu chez vous avec un patch autocollant spécifique tubeless. Une fois réparée, remettez du liquide préventif. Si la réparation n’est pas toujours possible car il est dans un sale état, changez votre pneu de vélo.

Comment gonfler un pneu de vélo tubeless ? 

De la même manière qu’un pneu classique : avec une pompe à vélo, via la valve qui est fixée à la jante de votre roue. Le tubeless supporte une pression de gonflage plus basse, à choisir en fonction du revêtement, de votre pratique (VTT, gravel, route, etc.) et de votre poids.

Le tubeless à vélo en ville : on en pense quoi ?

Le tubeless se destine plus pour une utilisation VTT, gravel ou de la compétition sur route. Un montage classique (pneu + chambre à air) est plus accessible et moins contraignant. Il convient bien pour de la ville et/ou lorsqu’on n’a pas envie de s’ennuyer avec un montage plus complexe. Avec un système tubetype, il est plus simple d’effectuer la réparation la plus courante quand on roule en ville : la crevaison. Après, c’est tout à fait possible d’utiliser du tubeless en ville, à condition d’avoir le bon matériel, ainsi que des roues et pneus de vélos compatibles. Pour la ville, on vous recommande d’installer des pneus de vélo anti-crevaison.

Besoin d’une réparation, envie de tester le tubeless mais sans faire le montage ? Les réparateurs et mécaniciennes s’occupent de tous les vélos. Alors pourquoi pas le vôtre ? ✌️