Le prix de la tranquillité à vélo en ville ? Des pneus anti-crevaison ! Si vous en avez marre de crever à chaque coin de rue ou que vous devez changer vos pneus usés, misez sur des modèles qui rient au nez de la crevaison. Et à vous la liberté ! 

On vous propose un tour d’horizon de ces pneus dits increvables et de leurs avantages. Schwalbe, Michelin, Vittoria, Continental, Dutch Perfect, Hutchison, quelles marques de pneus anti-crevaison choisir ? Et quelles sont les autres solutions pour éviter la crevaison à vélo ?

C’est quoi un pneu anti-crevaison de vélo ? 

Pour commencer, on distingue deux types de pneus de vélo : les modèles classiques et les modèles anti crevaison aussi appelés « increvables ». Ces pneus-là possèdent un niveau de résistance à la crevaison accru grâce à leur composition spéciale : 

  • renforcement de la gomme, 
  • résistance des matériaux, 
  • structure multi-couches,
  • protection de la bande de roulement. 

Ils présentent ainsi une longévité plus élevée que les modèles classiques. 

Dans leur quête du pneu increvable ultime, les marques de pneus de vélo ont développé différentes technologies pour réduire le risque de crevaison. On n’arrête pas le progrès !

Bon à savoir : Il existe un pneu plein. C’est une sorte de boudin en caoutchouc qui résiste bien à la crevaison. Ses inconvénients ? Installation complexe et longue, moins confortables et performantes sur la route qu’un pneu de vélo classique.

Pourquoi mettre des pneus anticrevaison sur son vélo ? 

Les avantages à utiliser des pneus increvables sont nombreux :

Parce que crever à vélo, c’est chiant

Alors autant mettre toutes les chances de votre côté et vous épargner quelques galères. Moins de risques de crevaison veut dire donc moins de matins chagrins, de retards au bureau, de rendez-vous amoureux manqués. On rappelle que le risque 0 n’existe pas.

Pour le vélo électrique (VAE), c’est mieux

Un vélo à assistance électrique (VAE) pèse plus lourd qu’un vélo classique. Des pneus standards ont donc tendance à s’user plus vite que des modèles renforcés anti-crevaison. Ensuite, en raison de leur poids et/ou de la position de leur batterie (pédalier ou moyeu arrière), le changement de chambre à air des modèles électriques suite à une crevaison demande davantage d’huile de coude. 

Cet avantage s’applique aussi aux vélos « lourds » comme le vélo cargo ou « cargobike », (biporteur, tripoteur). 

Pour rouler en ville sur les pistes cyclables et pas que ! 

En ville, le risque de crevaison est multiplié en raison des nombreuses activités humaines. Malheureusement, le Mölkky n’est pas la deuxième discipline pratiquée, après le vélo, sur les pistes cyclables, contrairement au lancer de bouteilles en verre. La crevaison sur piste cyclable est d’ailleurs en passe de devenir la prochaine discipline olympique. Affaire à suivre.

Bon à savoir : le prix de ces pneus est généralement plus élevé que des pneus classiques, mais l’investissement est plus rentable dans le temps.

Comment choisir des pneus increvables pour votre vélo ?

  1. Privilégiez des marques de référence comme Schwalbe, Dutch Perfect, Michelin, etc. qui ont développé plusieurs technologies anti-crevaison.
  2. Choisissez-les à la bonne taille. 
  3. Prenez un pneu avec profil adapté au revêtement du sol et à la saison (crampons pour le VTT, plus lisse pour la route) pour des questions de confort, d’adhérence, de qualité de roulement et de rendement. 
  4. Choisissez un design qui vous plaît. Certains pneus sont disponibles en version colorée.
  5. Pour la route, prenez des modèles avec une tringle souple, ils sont plus faciles à démonter de la jante. Vous nous remercierez plus tard. 😉

Le conseil de Jeanne, réparatrice via Cyclofix à Nantes, pour trouver la bonne taille de vos pneus de vélo

« Pour choisir vos nouveaux pneus anti-crevaison à la bonne taille, regardez sur les côtés de vos pneus actuels. La dimension est indiquée soit en Klingon, pouces, millimètres ou au format ETRTO. Pour désigner la même taille, vous pouvez retrouver 28-662 (format ETRTO), 700x28c (norme française en mm) et 28×1.10 (norme anglais en pouces). »

Quels pneus anti crevaison de vélo acheter ? Focus sur 3 marques

Continental : des pneus anti-crevaison pour la ville

Le grand fabricant Continental a développé de nombreuses technologies pour renforcer la résistance à la crevaison de ses pneus telles que la protection Safety System, le polymère Vectran™, l’Extra Puncture Belt ou la Puncture ProTection (pour ne citer qu’elles !). On les retrouve parmi les différentes gammes de pneus dédiés à la ville, le trekking ou d’autres activités cyclistes plus sportives (VTT, route, endurance, gravel). Pour un VAE (vélo à assistance électrique), Continental propose des pneus renforcés comme le Contact Plus City. 

Schwalbe et sa gamme Marathon : la valeur sûre du pneu anticrevaison

Schwalbe est une marque pionnière du pneu anti-crevaison. Parmi sa gamme célèbre Marathon, elle propose des modèles pour la ville, le VTT, le vélo électrique, modèle enfant, route, gravel, etc. Schwalbe a développé plusieurs technologies brevetées telles que Smartguard ou V-Guard. Le nec plus ultra quoi !

Coupe du pneu Marathon Plus Schwalbe
Coupe du pneu Marathon Plus Schwalbe. Source : schwalbe.com

Michelin : le pneu de vélo increvable Protek 

Parfaits pour la ville, les pneus Protek de Michelin possèdent un renfort de 1 mm situé au niveau de la bande de roulement. Ils conviennent bien à un vélo électrique et sont appréciés pour leur longévité ! 

Et quel pneu VTT anti crevaison choisir ? 

La marque Schwalbe propose les pneus Marathon Plus MTB anti crevaison spécialement conçus pour le VTT et ses terrains accidentés. Pour le VTT, vous pouvez aussi partir sur un montage tubeless, sans chambre à air. On y vient plus bas ! 

Bonne nouvelle : chez Cyclofix, on bosse avec ces marques 🥳 !

Le liquide ou la bombe anti-crevaison, c’est quoi ? 

Il s’agit d’un produit qui rebouche instantanément les petits trous lorsque vous crevez. Dans un montage classique, on injecte via sa valve le liquide directement à l’intérieur de la chambre à air. Vérifiez que la bombe ou le tube de liquide est compatible avec votre valve (Presta ou Schrader), et nettoyez-la bien pour éviter qu’elle n’obstrue le passage de l’air. Cela peut compliquer le gonflage ! 


Le liquide préventif fait partie des accessoires indispensables pour le montage tubeless, dont on vous parle dans quelques instants ! Choisissez bien le produit selon le montage, ce n’est généralement pas le même type de liquide.

Bon à savoir : Certaines chambres à air intègrent directement une couche de liquide préventif qui vient reboucher le trou lors d’une crevaison. C’est le cas des CAA Protect’Air de chez Hutchinson ou les Protek Max de Michelin.

Les autres alternatives au pneu de vélo increvable 

Le montage tubeless 

On distingue deux systèmes de montage à vélo : 

  • le tubetype, chambre à air + pneu de vélo,
  • le tubeless, sans chambre à air.

Le tubeless est particulièrement apprécié pour certaines disciplines à vélo comme le VTT, le gravel, ou encore le cyclocross, et particulièrement en compétition. 

Ce système sans chambre à air offre une très bonne résistance à la crevaison. En effet pour ce montage, on injecte du liquide préventif à l’intérieur du pneu. En cas de crevaison, le liquide vient colmater le trou. Ensuite, le tubeless permet une pression de gonflage des pneus de vélo plus basse, pour une meilleure adhérence sur des sols qui ne sont pas lisses et un confort toujours au rendez-vous. 

Il existe des pneus de vélo polyvalents compatibles à la fois avec une chambre à air et en tubeless.

Les bandes anticrevaison

Il s’agit de bandes anti-crevaison plastique qui sont insérées entre le pneu et la chambre à air. Vendues en rouleau de différentes longueurs et largeurs, elles s’installent au niveau de la bande de roulement (la zone du pneu en contact avec le sol) de multiples vélos (ville, route, électrique, VTT, etc.). Si vous souhaitez en mettre, il faut démonter le pneu de votre roue. 

Comment éviter la crevaison à vélo ? Nos 5 conseils

  1. Utilisez un pneu ET une chambre à air anti crevaison. Le combo gagnant ! 
  2. Gonflez toujours à la bonne pression vos pneus de vélo grâce à une pompe équipée d’un manomètre, et vérifiez avant chaque trajet.
  3. Contournez les nids-de-poule, les débris et les trous sur la route, en signalant toujours à l’avance votre changement de trajectoire.
  4. Contrôlez régulièrement les pièces d’usure de votre biclou (roues, transmission, freins, etc.) afin de changer vos pneus de vélo ou la chambre à air lorsqu’ils sont trop usés et éviter les crevaisons à répétition. 
  5. Vérifiez l’état du fond de jante de la roue lors d’un changement de chambre à air ou de pneu.

FAQ

Tous les pneus de vélo sont-ils anti-crevaison ? 

Non. Le niveau de résistance à la crevaison varie d’un pneu à l’autre. L’épaisseur de la gomme, la solidité de la bande de roulement, les matériaux, la structure du pneu ou encore la valeur TPI de sa carcasse sont des critères qui déterminent la résistance à la crevaison d’un pneu.

Quelles sont les grandes marques qui proposent des pneus anti crevaison ?

De nombreux fabricants historiques comme Schwalbe (pionnier en la matière !), Continental, Dutch Perfect, Michelin ou encore Vittoria proposent des pneus anti crevaison qui se montent sur tous types de vélos (route, gravel, VTT, modèle enfant, vélo électrique, cargo, etc.).

Comment choisir des pneus de vélo anticrevaison à la bonne taille ? 

Retrouvez la dimension de vos pneus actuels sur leurs flancs. Celle-ci est indiquée en pouces, en millimètres ou selon la norme ETRTO.

Pour rouler en toute sérénité et être sûr d’avoir choisi les bons pneus, voici l’astuce…