Tutos FreinsTutos réparation

Quelle différence entre les freins à disques mécaniques et hydrauliques de vélo ?

Temps de lecture : 6 minutes

Parallèlement au freinage à patin, il existe des vélos montés avec des freins à disque. Ce système présente de nombreux avantages, c’est pourquoi il équipe une large gamme de vélos : trekking, route, ville, VAE, VTT, etc. On distingue ensuite deux types de freins à disque : hydraulique ou mécanique. Selon le système, ce n’est pas la même soupe ! 

Aujourd’hui, apprenez à identifier vos freins à disque pour les entretenir et les faire réparer en cas de besoin, ainsi que les avantages et inconvénients des deux systèmes. 

Un réparateur règle des freins à disque mécaniques de vélo
Mécaniques ou hydrauliques : on n’a pas le même maillot mais on a la même passion

Comment fonctionne un frein à disque de vélo ? 

Le frein à disque est un système de freinage qui permet de ralentir ou d’arrêter votre vélo à l’aide de disques placés au niveau des moyeux de vos roues. Il est utilisé sur d’autres moyens de locomotion tels que la voiture ou la moto. 

Le système de freinage à disque se compose de :

  • un levier au niveau du guidon,
  • un étrier muni de plaquettes de frein et de pistons, situé sur la fourche ou le hauban du cadre, 
  • un disque accroché sur le moyeu 
  • un câble protégé dans une gaine reliant le levier à l’étrier.

Lorsque vous appuyez sur les leviers de votre guidon, cela active le freinage et le mouvement des pistons situés dans l’étrier. La compression du freinage s’effectue grâce à un câble pour le frein mécanique et à du liquide pour la version hydraulique (huile minérale, liquide DOT4 ou DOT5). Les pistons viennent alors pousser les plaquettes sur le disque. À leur contact, celui-ci ralentit ou s’arrête complètement selon l’intensité du freinage. 

💡 Bon à savoir : Une anecdote pour épater vos amis cyclistes ? Il a fallu attendre 2018 pour que l’UCI (Union cycliste internationale), l’organisme en charge de la réglementation sur les événements sportifs, autorise l’utilisation de freins à disque pour le cyclisme sur route et en BMX. Le disque était déjà autorisé dans d’autres disciplines : VTT, cyclocross ou vélo trial.

Ce qu’il faut savoir sur le frein à disque mécanique de vélo en détails 

Le système de frein à disque mécanique est le plus souvent utilisé sur des vélos d’entrée de gamme de type gravel, VTT ou urbain.

Fonctionnement du frein à disque mécanique

Le frein à disque mécanique possède un système de tirage de câble similaire aux freins à patins. Lorsque vous freinez, un câble est actionné par le levier situé sur le guidon de votre vélo et coulisse dans une gaine vers l’étrier. Le tirage du câble permet alors de comprimer les pistons et les plaquettes pour venir freiner sur le disque.

Enfin, il existe des étriers mécaniques à simple piston (le plus courant) qui auront un côté fixe et un côté mobile, et les étriers à double piston (deux pistons mobiles) pour équilibrer le freinage. On retrouve ce deuxième système sur des vélos plus haut de gamme.

Comment entretenir des freins à disque mécanique ?

Voici la liste des interventions à réaliser :

Avantages : pourquoi on aime les freins à disque mécanique ? 

Côté sensation, le freinage mécanique se rapproche beaucoup du frein à patins. En effet, le fonctionnement de base étant le même (câble qui coulisse dans une gaine), la sensation de freinage le sera aussi. 

Ensuite, le freinage à disque mécanique prolonge la durée de vie de vos roues : le freinage n’est plus sur la jante, mais directement sur le disque accroché sur le moyeu de votre roue. 

Plus précis, il offre une meilleure puissance de freinage que son cousin à patins, notamment en cas de pluie ou de sol humide. Un gage de sécurité en ville où les obstacles à éviter sont nombreux. À moins de choisir l’option « Foncer dans le tas » ou « YOLO » (You Only Live Once).  

Le conseil de Manon, réparatrice du réseau Cyclofix à Lille, pour roder vos plaquettes de frein à disque

« Indispensable, le rodage des plaquettes consiste à « faire » vos plaquettes pour éviter de les glacer. Le rodage permet d’avoir des bonnes performances de freinage et de prolonger leur durée de vie. Maintenant, comment faire ? Lorsque vous achetez un vélo neuf avec disque ou changez vos plaquettes, freinez d’un coup sec par à-coups francs plutôt qu’en continu pour faire monter en température vos nouvelles plaquettes. Faites ça dans un endroit tranquille sur une trentaine de freinages. Indispensable avant de prendre la route ou de partir en randonnée VTT ! »

Les freins à disque hydrauliques : les infos à retenir

Le frein à disque hydraulique fonctionne à l’aide d’un liquide présent à la fois dans le levier, l’étrier et la gaine de frein. L’ensemble du freinage est étanche et scellé. 

Comment fonctionne un frein hydraulique de vélo ?

Le système fonctionne par compression des pistons qui poussent les plaquettes vers le disque jusqu’à entrer en contact avec lui. Il ne doit y avoir aucune bulle d’air à l’intérieur. Sinon, gare au trou de compression !

Il existe des étriers à deux (classique) ou quatre pistons (pour plus de puissance et une meilleure qualité de freinage). Ils sont montés sur différents modèles de vélos, en fonction des besoins de freinage et caractéristiques de l’engin : un étrier double piston sur votre vélo urbain ou un vélo à assistance électrique (VAE), ou un étrier avec quatre pistons pour un cargo. 

Schéma du fonctionnement d’un frein à disque hydraulique de vélo
Schéma du fonctionnement d’un frein à disque hydraulique de vélo

Comment entretenir des freins à disque mécanique ?

Voici la liste des interventions courantes à réaliser :

  • changement des plaquettes de freins,
  • purge des freins,
  • remplacer le disque lorsqu’il est usé ou voilé. 

5 avantages des freins à disque hydrauliques à vélo 

  1. Une meilleure puissance de freinage. À l’inverse du câble, le liquide ne se détend pas dans le temps. 
  2. Une excellente sensation de freinage, plus douce et progressive.
  3. Pas d’usure de la jante de la roue, car le freinage est localisé sur le disque. 
  4. Une sécurité optimale sur la route grâce à un freinage efficace, même quand la météo n’est pas avec vous. 
  5. Vous pouvez recycler vos anciens disques en shuriken ou en déco de Noël. Pour un sapin qui roule des mécaniques ! 🤩

Comment savoir si votre vélo est en freins à disque mécanique ou hydraulique ?

C’est très simple (pour une fois !) : si vous voyez un câble au niveau de l’étrier, c’est que votre vélo est monté avec des freins à disque mécanique. Voici un schéma pour vous aider. 

Photo montrant à gauche, un frein à disque hydraulique, à droite un frein à disque mécanique
A gauche, un frein à disque hydraulique, à droite un frein à disque mécanique

Frein à disque hydraulique ou mécanique : comment choisir votre vélo ?

Tout dépend de votre type de vélo, de votre pratique et de votre budget. 

Les freins à disque mécaniques conviennent bien pour un usage urbain et les déplacements en ville. On les retrouve encore sur de nombreux vélos de route. Pour le VTT ou VTTAE (VTT à assistance électrique), le vélo de route, le gravel ou une pratique plus sportive, les freins hydrauliques seront plus adaptés. Côté prix, ils équipent les vélos milieu à haut de gamme. Il faut donc prévoir un budget plus important. 

Enfin, les freins à disque mécaniques demandent un peu plus d’entretien car il faut parfois régler le câble qui se desserre. Vous pouvez néanmoins confier la besogne à un·e répateur·ice lorsque vous faites la révision complète de votre vélo. 

Rassurez-vous : ces deux systèmes offrent de belles performances de freinage.

FAQ

Comment régler un frein à disque de vélo ?

Pour régler des freins à disque hydraulique, desserrez légèrement l’étrier et faites tourner la roue. Pressez ensuite le levier de frein et resserrez les vis pour que l’étrier soit bien centré. Pour des freins à disque mécanique, centrez l’étrier et resserrez le câble comme pour des freins à patins. 

Comment entretenir vos freins à disque de vélo ?

Vérifiez régulièrement l’usure disque. Changez les plaquettes de frein régulièrement. Effectuez leur remplacement une fois par an si vous roulez en ville car c’est un endroit où les freins sont très très très très souvent sollicités. Faites une purge une à deux fois par an pour un vélo avec freins hydrauliques. Si vous devez nettoyer vos disques, utilisez du produit spécial disque. Surtout, ne mettez jamais de produit graissant sur vos plaquettes même si ça grince !

Quels sont les avantages des freins à disque de vélo ? 

Les freins à disque offrent une meilleure qualité de freinage (même sous la pluie !), et donc davantage de sécurité que les freins à patins. Le freinage est plus puissant et progressif. Enfin, ils usent moins la jante. 

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires