Tutos FreinsTutos réparation

Comment purger ses freins de vélo ?

Temps de lecture : 7 minutes

Votre vélo a des freins à disque hydrauliques ? La purge (non, pas le film !) fait partie de l’entretien classique de ce système de freinage. L’opération consiste à débarrasser le circuit hydraulique de bulles d’air et/ou à renouveler le liquide présent à l’intérieur. Cette manipulation est délicate, elle demande des connaissances solides en mécanique vélo. C’est pourquoi on vous conseille de faire appel à un professionnel !

Si vous avez envie de tenter l’aventure, on vous explique comment, quand et avec quels outils purger les freins de votre vélo. Il faut que ça soit fait dans les règles de l’art, sinon gare à la fuite ! 

Vous faites bien la purge de vos radiateurs, alors pourquoi pas de vos freins ? 

Purge ou pas purge : votre vélo est-il concerné ? 

Rappelons tout d’abord qu’il existe plusieurs systèmes de freinage : à patins, à disque (mécanique ou hydraulique). 

👉 Si votre vélo a des freins à patin ou à disque mécanique, passez votre chemin : la purge ne vous concerne pas ! 

À gauche, frein à patin, au centre frein à disque hydraulique, à droite frein à disque mécanique

💡 Bon à savoir : une seule marque propose des freins à patins hydrauliques, il s’agit des freins HS11 Magura.

Purger ses freins de vélo, ça veut dire quoi ? 

Dans un système hydraulique à disque, le freinage est assuré par du liquide, et non des câbles comme sur un circuit mécanique ou à patins. Il s’agit d’un circuit fermé et totalement hermétique : rien ne sort (ou alors c’est la m***de), tout circule et se contracte. 

Le liquide de frein est présent dans plusieurs pièces du système : 

  • le réservoir du levier de frein, 
  • la durite (la « gaine » qui relie le levier à l’étrier de frein),
  • l’étrier. 

Purger des freins à disque hydrauliques consiste à chasser les bulles d’air qui ont pu se former dans le circuit ou à remplacer le liquide après un certain nombre de kilomètres parcourus. 

C’est comme le principe d’une vidange : on fait remonter le liquide en le repoussant avec du liquide propre, que l’on injecte à un point du circuit.

Un réparateur démonte la roue avant d'un vélo pour purger les freins
C’est toujours les mêmes gestes

Quel liquide utiliser dans des freins hydrauliques de vélo ?

On ne met pas n’importe quel liquide, alors reposez sans geste brusque cette bouteille d’huile d’olive ! Dans les freins à disque hydrauliques, on utilise soit de l’huile minérale ou du DOT (3, 4 ou 5.1). Ces liquides présentent l’avantage de ne bouillir qu’à très forte température. Bon à savoir : l’huile minérale nécessite moins de purges, contrairement au DOT qui est plus corrosif.  

⚠️ Le choix du type d’huile dépend des freins installés sur votre vélo. Par exemple, les freins à disque Shimano utilisent uniquement de l’huile minérale, et l’on retrouve du DOT sur du SRAM Avid.  En utilisant le mauvais liquide de frein, vous risquez de boucher le circuit ou de l’abimer. Et donc RIP les freins ! 💀

Le conseil de Sabine, réparatrice membre de peloton Cyclofix à Paris, pour choisir le bon liquide de frein

« Les plus célèbres fabricants de pièces mécaniques détachées sont : Shimano, SRAM, Magura, Campagnolo ou Campa’ pour les intimes. Normalement, le nom de la marque, ainsi que le nom du modèle (Avid, Ultegra, Tiagra…), est écrit sur l’étrier ou les leviers de frein. Une fois que vous avez l’info, il est plus facile de trouver si c’est du DOT ou de l’huile minérale. »

Quand effectuer la purge de ses freins de vélo ? 

Comme pour le changement de plaquettes, tout dépend de la fréquence, du nombre de kilomètres parcourus et des conditions d’utilisation (freinages constants, descentes régulières, compétition, etc.). 

Voici les recommandations générales à titre indicatif : 

  • 1 fois par an si vous roulez en ville régulièrement en mode commuting ou vélotaf, ou avec un vélo lourd qui demande un freinage costaud de type VAE (vélo à assistance électrique) ou cargo. 
  • 1 à 2 fois par an pour une pratique sportive de type VTT, route, ou si vous avez prévu de grimper et descendre le Ventoux !
  • jamais si vous avez décidé de passer à la trottinette électrique !

À chacun sa pratique, alors n’hésitez pas à demander conseil ! Certains cyclistes n’ont pas besoin de purger leur vélo tous les deux ans.  

Comment savoir s’il faut faire une purge de vos freins de vélo ? 

Deux signes doivent vous mettre la puce à l’oreille :

  • un freinage moins efficace,
  • un levier de frein mou, le levier se rapproche trop près du guidon quand vous appuyez dessus.

Un conseil ? N’attendez pas le dernier moment pour entretenir vos freins à disque et faire la purge. Sinon, rassurez-vous, on a une solution pour vous dépanner rapidement, et toujours avec le sourire 👇

Quel matériel utiliser pour purger des freins à disque de vélo ?

Voici ce dont vous avez besoin :

  • Un multitool (ou outil multifonction)
  • Un tournevis plat 
  • Un bloque-piston
  • Une à deux seringues 
  • Un entonnoir (ou vase d’expansion)
  • Un peu d’huile de coude 
  • Un nettoyant frein
  • Des gants et lunettes de protection 
  • Du liquide de frein (huile minérale ou DOT 3, 4 ou 5.1)

À savoir : lorsque vous achetez un vélo avec des freins à disque hydrauliques, il y a généralement un bloc-piston. Ça ressemble à un petit rectangle jaune en plastique. Maintenant, vous savez enfin à quoi sert ce « petit machin jaune » qui vous intriguait tant, et que vous sans doute jeter ou perdu ! 😉

D’une manière générale, privilégiez l’achat d’un kit de purge complet avec tous les accessoires. Plus pratique, c’est aussi moins cher !  

Comment faire la purge de ses freins de vélo étape par étape ? 

Voici les étapes à suivre pour purger vos freins (Shimano en particulier, avec des indications pour un freinage de type SRAM) : 

  1. Identifiez si votre système de freinage utilise de l’huile minérale ou du DOT, si oui lequel.

  2. Achetez les bons accessoires ou un kit complet de purge. 

  3. Mettez vos gants et enfilez vos lunettes de protection. C’est parti pour le show ! 

  4. Retirez la roue de votre vélo en dévissant l’axe de serrage.

  5. Enlevez les plaquettes de frein et installez un bloque-piston. 

  6. Remplissez la seringue avec du liquide. 

  7. Au niveau de l’étrier, dévissez légèrement la vis de purge ou complètement selon le système, et connectez-y le tube de la seringue.

  8. Repérez et dévissez la vis de purge située sur le levier de frein.

    On vous explique comment y accéder plus bas.  Positionnez dans le trou l’entonnoir (Shimano), ou la deuxième seringue selon le système de frein (SRAM).

  9. Insérez le liquide à l’intérieur

    Tenez la seringue de l’étrier à la verticale, appuyez sur son piston afin de pousser le liquide neuf à l’intérieur. Cette action permet de sortir au niveau de l’entonnoir, ou de l’autre seringue, l’ancien liquide. 

  10. Observez l’entonnoir.

    Quand vous voyez que le liquide neuf commence à sortir, c’est bon ! Celui-ci ne doit comporter aucune bulle d’air. 

  11. Revissez l’étrier

    Revissez d’abord la vis de l’étrier en respectant le couple de serrage indiqué en Newton-mètres (Nm). Il s’agit de la force que vous allez mettre dans le serrage. C’est indiqué sur les vis ou la pièce. 

  12. Retirez la seringue.

  13. Nettoyez le liquide résiduel qui a pu couler sur l’étrier avec un nettoyant frein.

  14. Enlevez l’entonnoir du guidon, revissez la vis de purge au bon couple de serrage.

  15. Faites un petit nettoyage s’il y a du liquide qui s’est fait la malle sur votre guidon avec le nettoyant frein.

  16. Retirez le bloc-piston et mettez un coup de propre. 

  17. Repositionnez vos plaquettes.

  18. Remettez la roue sur votre vélo et serrez. 

    Vérifiez que vos roues sont bien fixées, testez vos freins, et réglez-les avant de remonter en selle ! 

  19. Mettez le liquide de frein dans un récipient,

    Apportez-le à un centre de recyclage, chez un garagiste ou un vélociste. 

⚠️ Pendant toute l’opération, n’appuyez pas sur vos freins, surtout lorsque vous avez retiré les blocs-pistons. 

L’opération se réalise deux fois en tout : une fois pour le frein avant et une pour l’arrière.

Où trouver la vis de purge sur un vélo ?

Il y a deux vis de purge : une située sur l’étrier, une autre sur le guidon. 

La position de la vis de purge et du réservoir varie selon le type de freins et de vélos :

  • Sur les leviers de frein de vélo de route, une cocotte en caoutchouc protège le levier et dissimule les passages des gaines, des câbles et de la vis de purge. Rabattez le pan flexible situé à l’extrémité, côté guidon. Vous devez apercevoir la vis de purge. 
  • Sur un VTT, c’est plus simple. La vis de purge est accessible sur le dessus du levier ou sur le côté, à proximité de la gaine. 
  • Sur l’étrier, la vis de purge est située au-dessous ou à l’arrière selon le modèle et la position, à l’avant ou arrière.
Photos pour trouver les vis de purge sur un vélo
Où trouver la vis de purge sur un vélo ?

Où faire purger vos freins de vélo ? 

Un conseil ultime ? Prenez toujours de l’avance et anticipez l’entretien de votre vélo. Cela vous permet de gagner du temps, de rouler toujours en sécurité et d’éviter des réparations plus lourdes, et donc coûteuses. 

Rendez-vous en magasin spécialisé cycle où il y a un atelier de réparation. Dans ce cas, prévoyez une immobilisation de plusieurs heures, voire plusieurs jours. 

Autre option pour éviter des temps d’attente qui font péter des câbles : faites purger vos freins par un.e réparateur.ice du réseau Cyclofix. Ils se déplacent à domicile pour de nombreuses réparations et opérations d’entretien, comme la purge des freins !

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires