Newsletter Rustine

Rustine #7 : cadeaux, muguet & vélo

Temps de lecture : 6 minutes
On vous a transféré cette édition ? Inscrivez-vous ici pour recevoir les prochaines !

Quel rapport entre le muguet et le vélo ?

Le muguet fleurit autant que les vélos sur les pistes : nous voilà en Mai. Et pour nous tous ici, c’est un mois important : depuis 2021, plusieurs institutions du monde du vélo portent le projet Mai à Vélo. C’est un regroupement d’événements partout en France qui ambitionne d’amplifier la dynamique cyclable. Et vous savez quoi ? Cette année Cyclofix organise aussi sont événement Mai à Vélo le 11 Mai prochain à Paris ! Toutes les infos sont ici.

On est aussi allé à l’avant-première du docu de Louise Roussel et Océane Le Pape du collectif “Un Autre Cycle”. Au printemps 2021, avec un voyage à vélo initiatique de 3000km, elles sont parties rencontrer de plus de 200 femmes à vélo. Le film est fort, touchant et plein d’humilité. Les dates de diffusion sont ici. Ça donne très très envie de partir faire du vélo aux quatre coins de la France…

D’ailleurs, pour vous y préparer, cette édition de Rustine vous apprend comment bien régler votre vélo pour être le plus à l’aise, quelque soit votre pratique. Et puis, Thomas de l’équipe Cyclofix, vous racontera comment ce début d’année 2022 aura été le terrain de son pire karma à vélo. Après coup, ça le fait beaucoup rire. Nous aussi !

Bonne lecture,
Pauline de l’équipe Cyclofix


A vos marques…

Afficionados du vélo que vous êtes, vous connaissez sûrement l’application GéoVélo, une app gratuite qui permet de connaître les meilleurs parcours pour se déplacer à vélo.

À l’occasion des festivités de Mai à Vélo, GéoVélo lance son challenge d’activité. Le but ? Faire parcourir à sa communauté le plus de kilomètres à vélo au cours du mois de mai.

Cyclofix participe et on vous invite à vous joindre à notre communauté sur GéoVélo ! Et en ++, les 3 d’entre vous qui auront cumulé le plus de kilomètres d’ici le 31 Mai seront récompensé.es :

  • Le 1er gagnera une carte cadeau de 150€ chez Decathlon
  • Le 2ème gagnera une carte cadeau de 75€ chez Cyclofix
  • Le 3ème gagnera une carte cadeau de 50€ chez Cyclofi

Comment ça marche ?

Pour rejoindre la communauté GéoVélo de Cyclofix, c’est assez simple :

  1. Téléchargez l’application sur iOS ou Android
  2. Créez-vous un compte
  3. Dans l’onglet “Communauté”, cliquez sur le petit + en haut à droite
  4. Le code pour rejoindre le challenge Cyclofix : LBEIFO


Ensuite, pour que vos trajets soient bien comptabilisés dans l’app :

  1. Ouvrez GéoVélo avant chaque trajet
  2. Lancez un trajet via le gros bouton rouge sur l’écran GPS


⚠️ Si vous êtes sous Android, il faut que vous acceptiez les autorisations demandées par GéoVélo au lancement de votre premier trajet.

Si on n’a pas été assez clair, vous avez plus d’infos illustrées ici. On se retrouve fin Mai pour comparer la taille de nos mollets !


Pose cette rustine Michel !

Avec les beaux jours, certains et certaines d’entre vous ont probablement décidé d’investir dans un nouveau tout beau vélo. Mais voilà, il y a un hic : ce mal de dos que vous traînez à chaque fois que vous allez pédaler.

Mauvaise nouvelle : c’est sûrement lié à votre posture. Bonne nouvelle : on va vous aider à y remédier. Ça va être court, mais intense. Il y a 4 réglages à effectuer pour vous assurer d’être à l’aise sur votre vélo :

#1 Régler la hauteur de votre selle
Enfourchez votre vélo et posez votre talon sur la pédale. Lorsqu’elle est au plus bas, votre jambe doit être tendue sans être raide. Si elle est trop tendue, vous devez descendre votre selle. Si elle est trop pliée, votre selle doit être montée.

#2 Régler l’inclinaison de votre selle 
En vous aidant par exemple d’un niveau à bulle, inclinez votre selle de façon à ce qu’elle soit parfaitement horizontale. Ensuite, c’est en fonction de votre ressenti : baissez ou relevez le bec selon votre confort.

 💡Astuce pour les dames : une petit inclinaison du bec de selle de 2mm vers le bas est souvent plus confortable.

#3 Régler la hauteur du guidon
Assis.e sur votre vélo, lorsque vous vous penchez vers l’avant, vos mains et avant-bras doivent être bien alignés et votre dos bien droit. Faites vous aider d’un.e ami.e qui tiendra le guidon à 2 mains lorsque vous ferez le test.

4 Régler la position des poignées
L’accès aux freins doit être le plus instinctif possible : votre poignet (celui de votre bras ce coup-ci) ne doit pas être cassé vers l’avant ou l’arrière au risque de ne pas pouvoir assurer correctement un freinage d’urgence. Et puis la position n’est pas très naturelle : des douleurs peuvent apparaître à la longue.

Comme on essaye d’être succinct dans cette newsletter, je vous glisse ici l’article de Vivons Vélo à ce sujet qui est bien plus détaillé. À toute fin utile, votre position dépendra aussi de la typologie de votre vélo. Le mieux reste d’affiner en permanence et de tester des positions différentes pour trouver celle qui vous convient le mieux et vous évite les douleurs.


Alors oui, le casque de Thomas n’est pas attaché. On vous le déconseille fortement si vous pédalez, mais là il était à pied !

Coucou c’est nous 👋

Il y a quelques semaines, nous étions plusieurs membres de l’équipe à nous retrouver pour une balade à vélo en région parisienne. On s’est perdu sur la route et c’est à cette occasion que Thomas nous a raconté son mauvais karma à vélo. On a beaucoup ris et surtout, on s’est dit que ça vous ferait rire aussi !

#1 C’est quoi ton rôle chez Cyclofix ?

Je m’occupe du pôle pièces détachées de Cyclofix, « l’équipe stock ». Notre rôle est de proposer des pièces aux réparateurs, de répondre à leurs besoins spécifiques. Notre catalogue est large car les réparateur.ices réparent tout type de vélo mais on n’a pas toujours la même pièce qu’à l’origine alors il faut souvent chercher des solutions qui correspondent au vélo, au réparateur et bien sûr aux exigences du client final.

Ces deux dernières années avec les pénuries et augmentations de prix, l’achat de pièces détachées est aussi devenu stratégique, il faut anticiper, programmer des livraisons, parfois stocker ou trouver de nouvelles sources.

#2 Dans l’équipe, on t’a récemment offert la palme du plus malchanceux à vélo. C’est quoi tes dernières galères ?

Habitué du vélotaf, de petits voyages et de gravel, en 2022 j’avais prévu de me lancer dans le VTT mais la première chose dans lequel je me suis lancé c’est un poteau sur une piste cyclable. Moment d’inattention, la proximité avec l’arrivée, l’habitude de cette piste et une digestion en cours n’aident pas sur ces 60km de retour de resto. Mais c’est aussi de dangereux scooters sur le départ et un piéton arborant une cloche de vache (oui) qui m’ont déconcentré. « Plus de peur que de mal » dira-t-il en me voyant m’éclater devant lui : j’avais mal et pas eu le temps d’avoir peur. La larme versée est aussi grosse que l’enfoncement dans le tube diagonal de mon gravel qui avait une grosse valeur à mes yeux puisque soudée par mes soins à l’occasion d’un stage de cadreur, cadeau de mes 30 ans.

Pas de problème, j’ai une nouvelle discipline et un nouveau vélo : le VTT, reçu après un an d’attente, l’excitation est forte, le vélo est neuf, il est beau et il est haut surtout. Première sortie, intense, erreur de débutant, perte d’équilibre à l’arrêt, coté vide, dans de beaux lacets façon escalier. Je tombe dans le ravin, « plus de peur que de mal » vraiment ce coup-ci, les buissons de Fontainebleau m’ont amorti. Mon porte bidon favori s’est cassé dans la chute, mais surtout un – léger – enfoncement sur le tube supérieur, ce n’est qu’esthétique mais j’ai la poisse (et le seum?).

Deuxième sortie, j’ai le plaisir de rejoindre la Jean Racine en transport en commun. Les portiques du métro ont décidé que mon corps et mon vélo ne pouvaient pas passer en même temps, j’hérite d’un épluchage de la peinture façon parmesan sur 10 cm. Rester positif. On part pour une sortie VTT tranquille puis farniente. C’est sans compter une mauvaise lecture du marquage qui nous emmène sur le circuit route plutôt que VTT. Le karma ne veut pas que je fasse de VTT.

Je persévère, à moi la route du coup, sortie au polygone de Vincennes entre collègues pour se remettre en condition. J’avance vite avec un vélo que je n’ai pas utilisé depuis longtemps. J’essaye de me dérouiller mais c’est surtout mon genou qui a dérouillé, en 15km seulement je réveille une blessure qui m’a hanté pendant des années et que je pensais passée. Le karma.


Merci d’avoir lu cette édition de Rustine. On retourne cueillir du muguet en attendant de vous croiser nombreux  et nombreuses le 11 mai prochain, à l’occasion de notre événement pour Mai à Vélo !

À très vite,
Pauline et toute l’équipe Cyclofix

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires