Newsletter Rustine

Rustine #2 : On me voit ? 👀

Temps de lecture : 4 minutes
La newsletter qui rend chacun de vos coups de pĂ©dale le plus confortable possible. 

Pas d’piste, pas d’vĂ©lo. Pas d’vĂ©lo… Pas d’vĂ©lo.

Avant de lancer cette 2Ăšme Ă©dition de Rustine, un grand merci Ă  toutes les personnes qui nous ont Ă©crit suite Ă  la 1Ăšre Ă©dition, il y a deux semaines. Vous nous aidez Ă  co-construire ce contenu et Ă  le rendre plus intĂ©ressant !

On enchaĂźne avec une trĂšs grosse actu cette semaine : la FĂ©dĂ©ration française des usagers de la bicyclette (ou la FUB pour les intimes) dĂ©voilera les rĂ©sultats de son baromĂštre des villes cyclables. đŸ“Ł

Qu’est-ce que c’est ? Une enquĂȘte nationale qui invitait les cyclistes Ă  prendre la parole sur la pratique du vĂ©lo dans leur ville. Les donnĂ©es rĂ©coltĂ©es seront transmises aux collectivitĂ©s et aux responsables politiques. Le but ? Avoir un impact local positif et donner plus de visibilitĂ© Ă  la cause cyclable.

Si ça vous intĂ©resse, n’hĂ©sitez pas Ă  faire un tour sur le Twitter de la FUB : chaque jour, de nouvelles infos sont publiĂ©es. 🍿

Pour le reste de cette Ă©dition, on vous parle visibilitĂ© toujours en vous expliquant comment rouler plus sereinement mĂȘme quand le jour dĂ©cide de vous lĂącher sans prĂ©venir. Vous dĂ©couvrirez que Pauline de l’équipe Cyclofix est bien rĂ©elle (c’est moi 👋). Et on vous a rĂ©servĂ© un cadeau qui vous aidera Ă  affronter le petit blues hivernal.

Bonne lecture,
Pauline, de l’équipe Cyclofix, qui existe vraiment

Pose cette rustine Michel !

FĂ©vrier rime avec vitamine D. ☀ Et pourtant, le soleil se couche Ă  18h et mĂȘme s’il pointe parfois un rayon par-ci, par-lĂ , ça caille sĂ©vĂšre. Mais fĂ©vrier rime aussi avec pĂ©daler (pour certains d’entre nous) !

Vous ĂȘtes plusieurs Ă  m’avoir demandĂ© des infos sur la façon de gĂ©rer le manque de visibilitĂ© Ă  vĂ©lo. Comment voir et se faire bien voir ?

  • Les rĂ©flecteurs et catadioptres* sont obligatoires. Ils sont blancs Ă  l’avant, rouges Ă  l’arriĂšre et oranges sur les roues. Je les perds tout le temps ceux-lĂ , pensez Ă  vĂ©rifier qu’ils sont bien sur vos roues avant de partir.
  • Votre vĂ©lo doit Ă©galement avoir des feux avant et arriĂšre, respectivement blancs et rouges. Soit vous les choisissez à recharge USB, plus facile Ă  Ă©quiper sur tous les types de vĂ©lo. Soit des feux dynamo : un gĂ©nĂ©rateur Ă  aimant transforme la force exercĂ©e sur les pĂ©dales en Ă©lectricitĂ©.
  • Si vous n’ĂȘtes pas fan du moche-mais-trĂšs-visible gilet jaune, il existe beaucoup de marques qui font de superbes vestes rĂ©flĂ©chissantes comme celle-ci d’Urban Circus !
  • Et parce qu’on n’est jamais trop prudent, ClĂ©ment, notre directeur marketing, a mĂȘme collĂ© des stickers rĂ©flĂ©chissants sur le casque et le porte-bĂ©bĂ© de son fils. Objectif sapin de noĂ«l activĂ©. ✅

Attention aux lampes accrochées sur vos casques, elles sont certes efficaces mais ont tendance à éblouir les cyclistes que vous croisez !

On a un petit bonus qui n’est pas encore trop utilisĂ© : les clignotants pour vĂ©lo. Ils n’enlĂšvent pas le petit coup d’Ɠil par-dessus l’épaule pour tourner, mais ils ont le mĂ©rite de rendre visibles vos changements de direction.

*Personnellement, je bute sur le mot catadioptre et je vous soupçonne d’avoir butĂ© aussi Ă  la lecture. C’est ce petit bout de plastique orange coincĂ© dans les rayons de vos roues.

Coucou c’est nous 👋

Ça fait plusieurs semaines maintenant que la plupart des emails que vous recevez de Cyclofix sont signĂ©s « Pauline de l’équipe Cyclofix Â». Et vous ĂȘtes nombreux Ă  nous avoir demandĂ© si j’étais bien rĂ©elle. Spoiler : oui.

J’écris tous les emails que vous recevez de Cyclofix. Et pour prouver mon existence, voici mon portrait en 3 questions (et ma tĂȘte en photo).

#1 C’est quoi ton rĂŽle chez Cyclofix ?
Je m’occupe de dĂ©ployer la marque de Cyclofix et les contenus qui en dĂ©coulent (articles, rĂ©seaux sociaux, pubs, etc.). Mon objectif : rendre la rĂ©paration de vĂ©lo sexy et donner envie aux plus rĂ©fractaires de pĂ©daler tous les jours de l’annĂ©e.

#2 C’est quoi le vĂ©lo pour toi ?
Plein de souvenirs d’enfance, lorsque je faisais des km Ă  vĂ©lo pour aller jouer avec mes copains. Puis c’est devenu un moyen de dĂ©couvrir les villes que je visitais. Et maintenant, c’est ma meilleure excuse pour prendre l’air aprĂšs une journĂ©e sur l’ordi !

#3 Tu roules avec quoi ?

J’ai beaucoup utilisĂ© les vĂ©los en libre service quand je voyageais ou pendant mes annĂ©es d’études. Mais leur poids et mon arrivĂ©e chez Cyclofix m’ont convertie Ă  un Elops Speed 900 de DĂ©cathlon. J’adore son poids plume (on sent le trauma) et son style trĂšs sobre.

« À BICYCLETTEEEEEEÂ đŸŽ¶Â Â»

“Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins, Ă  bicyclette…” elle rentre bien dans la tĂȘte, la bicyclette d’Yves Montand. Pour Ă©largir votre culture musicalo-vĂ©lo, on a crĂ©Ă© la playlist idĂ©ale qui va des Wampas Ă  Kraftwerk en passant par Joe Dassin. Tout un programme.

⚠ Les Ă©couteurs ne sont pas autorisĂ©s Ă  vĂ©lo. Mais si vous avez un porte bidon, l’UE BOOM 3 passe pile poil dedans. L’occasion d’enjailler tous les autres cyclistes sur votre trajet. Et surtout de lutter contre le blues hivernal.đŸ•ș

Merci d’avoir lu cette Ă©dition de Rustine. Comme pour la premiĂšre Ă©dition, n’hĂ©sitez pas Ă  nous envoyer vos idĂ©es, vos questions ou tout ce qu’il vous vient. Promis, jurĂ©, je rĂ©ponds Ă  tout le monde.Â đŸ€—

À trùs vite,
Pauline et toute l’Ă©quipe Cyclofix

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires