Site icon Blog Cyclofix – Réparation de vélo à domicile

Tour de France : 109 ans de compétition et d’exploits

Temps de lecture : 4 minutes

C’est l’événement que tous les fous du guidon attendent chaque été en juillet : le Tour de France est de retour pour une nouvelle édition ! En 109 ans de compétition, de nombreux coureurs ont eu l’occasion de marquer l’histoire de la Grande Boucle. Pour vous, Cyclofix revient sur quelques-uns des exploits et des faits les plus marquants survenus pendant la course cycliste la plus connue au monde.

Vous êtes prêts ? En selle !

Les plus grands vainqueurs du Tour de France

L’Américain Lance Armstrong a remporté 7 fois le Tour de France avant que des révélations de dopage ne viennent invalider ses victoires — La dope c’est mal.

Loin de tout soupçon de triche, ils sont 4 à avoir remporté 5 fois le Tour de France. Leurs noms ?

Les 4 plus grands vainqueurs du Tour de France

Si tous peuvent-être vus comme de véritables rois du vélo, Michel Indurain est le seul à avoir remporté ses 5 victoires de façon consécutive — chapeau bas ! (Ça marche aussi avec les gapettes ?)

Derrière notre quatuor de recordmans, Christopher Froome a remporté la Grande Boucle une première fois en 2013, puis de 2015 à 2017.

Le Britannique compte au total 4 victoires.

On peut ajouter que :

Les outsiders du maillot jaune

Chose assez rare pour être soulignée, deux coureurs ont remporté la Grande Boucle lors de la dernière étape en n’ayant jamais porté le maillot jaune sur aucune autre. Il s’agit :

Jean Robic en pleine course
Jan Janssen salue la foule

On attend toujours le prodige qui saura renouveler l’exploit dans le siècle actuel.

Huit maillots jaunes pour un seul Tour

En 1958 :

portent, tour à tour, le maillot jaune.

En 1987, rebelote :

se partagent le maillot des gagnants.

Ces 2 exceptions contrastent avec le tour de France 1935 au cours duquel le français Romain Maes conservait le maillot jaune pendant trois semaines après avoir remporté la première étape de la course. Apparemment, il n’était pas décidé à partager.

Romain Maes

Avant lui, Maurice Garin (coureur sur le Tour 1903) et Philippe Thys (participant de la Grande Boucle 1914), ont tous 2 accomplis le même exploit. Ils n’ont pourtant pas endossé le maillot jaune. Et pour cause, dans ces années-là, il n’existait pas encore.

Les vainqueurs les plus âgés

Pour certains, la trentaine peut-être un cap difficile à passer :

Ce n’est pas le cas de Carlos Sastre.

Carlos Sastre brandit le drapeau espagnol à vélo

En 2008, ce coureur espagnol de 33 ans a gagné le Tour de France. Un exploit puisque le seul vainqueur plus âgé que lui remonte à 1922. Sur cette édition, Firmin Lambot remportait la dernière étape en étant âgé de 36 ans.

Un jour peut-être un vainqueur quadragénaire viendra représenter la vivacité des plus de 40 ans…

En attendant, retenez qu’à 30 ans et plus, on peut toujours accomplir de grands faits d’armes sportifs. Alors en selle !

Le pays qui a obtenu le plus de victoires

Le contraire aurait été un comble puisqu’on parle du Tour de “France”, mais la France compte 36 victoires finales depuis la première édition de la compétition. Ce palmarès hisse le pays à la tête du classement des nations les plus victorieuses de la course cycliste. (Ça s’applaudit !).

On notera qu’avec 5 victoires chacun, Jacques Anquetil et Bernard Hinault, les deux champions dont on parlait précédemment, y sont pour beaucoup.

Cyclistes en pleine course

Si depuis 1985 on attend toujours un successeur à ces frenchies, avec 710 victoires, la France est également le pays qui connaît le plus de premières places, toutes étapes confondues.

En cyclisme comme au foot (petit tacle gratuit) la Belgique a du mal à nous battre. Le pays compte 477 victoires d’étapes, et 18 victoires finales. Elle est de ce fait la deuxième nation la plus victorieuse de la Grande Boucle.

La dernière victoire belge remonte déjà à 1976, avec Lucien Van Impe. Mais maintenant on arrête de se moquer de nos voisins parce que ce n’est pas très sport.

On ne sait pas encore qui va l’emporter cette année, mais vous avez un favori ?

Après quelques jours de compétition, l’édition 2022 de la Grande Boucle connaît déjà son lot de chutes, de retards & de blessure. Si (pour l’heure) aucune affaire douteuse n’est à déplorer, on est prêts à parier que de nouveaux exploits seront bientôt à observer sur la route.

Quitter la version mobile