Newsletter Rustine

Rustine #15 : Bonne rentrée !

Temps de lecture : 5 minutes
Rustine édition 12
On vous a transféré cette édition ? Inscrivez-vous ici pour recevoir les prochaines !

Révisons ensemble

C’est la rentrée. Et qui dit rentrée, dit :

  • Révisions. Ca tombe bien, on vous offre 5€ sur la révision complète de votre vélo jusqu’au 22 septembre avec le code FIXMARENTREE. Et pour aller dans le thème, on vous propose de devenir incollable sur ce qu’est une bonne révision de vélo, justement.
  • Littéraire. Ca tombe bien, on vous présente Vicky, dite Kiki à l’occasion de la sortie de son livre “En Danseuse, ces femmes qui révolutionnent le cyclisme”.
  • Bonnes résolutions. Et ça tombe bien, le vélo est écologique, économique, accessible et bon pour la santé. Qui dit mieux ?

Bonne lecture,

Clément, pour l’équipe Cyclofix

Raphaël sur une draisienne perd le contrôle
Raphaël a dû prendre une draisienne. Ne soyez pas comme Raphaël.

Vous savez ce que ça fait un million, Larmina ?

686 millions de tonnes de CO2

Si chacun se déplaçait à vélo en moyenne 1,6 km par jour, le monde réduirait les émissions de CO2  de 414 millions de tonnes par an. C’est l’équivalent annuel des émissions de la Grande-Bretagne.

Faites monter à 2,6 km par jour et c’est 686 millions de tonnes par an, l’équivalent des émissions annuelles du Canada.

En cette période de crise écologique et énergétique, cette étude publiée dans Communications Earth and Environment nous paraît tomber à point nommé.

On ne sauvera peut être pas le monde en faisant du vélo, mais pourquoi ne pas commencer par là ?


Pose cette rustine Michel !

Kevin révise un vélo

La révision de vélo c’est quoi, pourquoi, comment et quand ?

Tant de questions ! Si pour les automobilistes la révision est devenue un rendez-vous bien ancré, certains cyclistes pensent encore qu’un vélo n’a pas besoin d’entretien. Que nenni !

La révision c’est simple, basique. Vous n’avez pas les bases ? On vous explique 🎶

  • C’est quoi : l’objectif premier d’une révision est la sécurité, tout simplement. Il s’agit de vérifier que votre vélo est toujours capable de vous transporter – vous, vos enfants, vos courses – d’un point A à un point B sans accrocs mécaniques.
  • Pourquoi :
    • Parce que votre fier destrier en prend plein les roues toute l’année. Nids de poules, pavés, flaques d’eau, freinages d’urgence, esquives de dernière minute, stationnements en extérieur, écrasements de pédales par vos mollets musclés : tout cela met à mal votre deux roues, desserre la visserie, encrasse votre transmission, consomme les pièces d’usure. 🔧
    • Parce qu’Amélie Poulain a oublié le plus grand des petits plaisirs : celui de rouler avec un vélo silencieux, qui ne fait ni couic couic ni toc toc quand vous pédalez. 🔇
    • Parce que c’est plus économique ! Si si. Que vous fassiez une révision ou pas, votre vélo n’échappera pas à l’usure. Sauf qu’un souci tout rikiki au départ a une fâcheuse tendance à s’accentuer. Vous savez, le battement d’aile d’un papillon… un pneu sous-gonflé use la gomme vitesse grand V, un léger jeu dans l’axe de roues se transforme en roue complète à changer, un dérailleur mal réglé éprouve votre chaîne plus qu’à l’accoutumée… 🦋
  • Comment : en prenant rendez-vous avec un réparateur pro grâce à Cyclofix, quelle question ! La révision complète dure environ 30 minutes, avec au programme :
    • Contrôle du serrage des points de sécurité (freins, direction, roues)
    • Réglage et lubrification de la transmission
    • Réglage des freins
    • Réglage du jeu des moyeux et contrôle du voile des roues
    • Gonflage des pneus
    • Et bien sûr le déplacement à domicile, au bureau, où vous voulez !
    • Si la révision ne suffit pas à régler tous les couac de votre vélo, le réparateur vous conseillera les prestations pour tout remettre d’aplomb.
  • Quand : cela dépend de votre usage, du nombre de kilomètres que vous avalez, de votre vélo… Si vous pédalez tous les jours pour aller travailler (coucou les vélotaffeurs), deux à trois révisions par an sont fortement conseillées. Si vous n’utilisez votre vélo que quelques jours à la belle saison, une révision permet de s’assurer du bon état général et de rouler en toute sécurité. Si vous êtes coursier à vélo, forcément on vous conseille une fois par mois minimum 🦿

Coucou c’est « vous »👋

Vicky Carbonneau en danseuse sur son vélo

Cette semaine, on a décidé d’innover : on vous présente Vicky Carbonneau. Vicky ne travaille pas chez Cyclofix, mais elle est ultra impliquée dans le cyclisme : fondatrice d’une communauté de femmes à vélo, créatrice d’un café vélo et plus récemment autrice, elle vient de publier « En danseuse – Ces femmes qui révolutionnent le cyclisme« . A cette occasion, nous l’avons interviewé sur notre blog et lui avons demandé de se présenter dans Rustine !

#1 En quelques mots, peux-tu nous dire qui tu es ?
On m’appelle Kiki, je suis une québécoise qui vit en France depuis plus de 12 ans, j’ai perdu un peu mon accent sauf lorsqu’on me met du Céline Dion à fond 🙂 ha ha ! Je pense qu’on peut me décrire comme une cycliste amateure qui adore être sur son vélo et parler vélo, et ça se voit dans ce que je fais dans la vie. En tant que co-fondatrice d’un café vélo au pied du Ventoux (Pista cycling café), j’ai la chance de baigner dans l’univers vélo et de rencontrer une tonne de passionnés. Je suis aussi impliquée dans la marque de vêtements de cycliste pour femmes Wilma, et je viens de sortir un livre sur le cyclisme féminin : En danseuse.

#2 C’est quoi le vélo pour toi ?
C’est un mode de vie, par la pratique « sportive » que j’en fais, le fait que le vélo soit notre mode de transport même si nous n’habitons pas dans une grande ville, et que nos voyages sont pour la plupart du temps à vélo. Le vélo pour moi ce sont aussi des rencontres, des voyages, des communautés, un sport professionnel et amateur, des métiers. C’est un univers incroyable et riche dans lequel il y a aussi ce combat de la place de la femme que ce soit au niveau amateur ou pro.

#3 Tu roules avec quoi ?
Je roule surtout en pignon fixe même sur de la distance, des cols (c’est ce que j’aime bien) et des voyages à vélo [Sur des vélos à pignon fixe (aussi appelés fixie), il n’y a pas de roue libre : les pédales tournent en même temps que les roues, en permanence, NDLR]. C’est une pratique où il faut étudier un peu le parcours quand même et le poids des bagages ha ha ! 🙂 J’ai aussi un gravel et un vélo cargo que je partage avec Jean-Sébastien pour nos courses et pour Pista cycling café.


Du nouveau sur notre blog 📖

Si vous voulez en savoir plus sur Kiki et sur son livre « En danseuse – Ces femmes qui révolutionnent le cyclisme« , vous pouvez retrouver son portrait complet sur notre blog !

Et pour les 5% d’adultes en France qui ne savent pas pédaler et les 17% qui aimeraient perfectionner leurs capacités à vélo, Manon vous donne 5 conseils pour apprendre le vélo adulte. Vous pouvez le faire 💪.

Vous préférez réviser votre vélo vous même ? N’hésitez pas à jeter un œil à tous nos tutoriels réparation vélo !


Merci d’avoir lu cette édition de Rustine. On vous donne rendez-vous dans 2 semaines pour la prochaine ! 💌

À très vite,
Clément et toute l’équipe Cyclofix

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires