Actualités

[Portrait] Yoann. “La ride et la chistole.”

Temps de lecture : 3 minutes

[Portrait] Yoann. “La ride et la chistole.”

Coursier pro. Bouffeur de kilomètres. Voici l’interview hors piste du manager Cyclofix France.

Xavier. “Chistole”, tu m’expliques ?

Yoann. C’est simple, la chistole tu peux pas comprendre tant que t’as pas pratiqué. C’est un truc de coursier. La chistole c’est te taper ta journée de 100 bornes, après une soirée d’enfer, avec l’impression de mourir à chaque feu rouge. Mais qu’on se le dise, la soirée en question en valait clairement la peine ! Et je recommencerai sans me poser de questions.

X. Ça a l’air super reposant dis moi…

Y. C’est davantage un état d’esprit en fait. En devenant coursier chez Couriier, de là où je tire toute ma culture du vélo et mon sens du management, je ne savais pas trop ou je mettais les pieds et ça m’a un peu pété à la tronche. Comme une évidence, on s’amuse, on boit, on sort, mais le lendemain matin on assure, on est pro et à l’heure.

X. Et maintenant, tu bosses derrière un bureau. Ça va, tu ne te fais par trop charrier par tes potes coursiers ?

Y. Clairement ! Je retourne souvent voir les copains, et j’avoue que je me fais un peu charrier “tiens tu t’es déguisé aujourd’hui”, juste parce que j’ai gardé l’habitude de faire du vélo en cale auto et que je porte le casque ou encore “apportez-lui une chaise il se sent pas bien”. C’est de bonne guerre, je ne suis plus sous la pluie. Et puis faut dire ce qui est, j’ai pris du poids et j’ai moins de caisse qu’avant !! Je mets 3 jours à me remettre d’une sortie de 200 bornes maintenant.

X. Faisons comme si je n’étais pas au courant : tu m’expliques ton job ?

Y. J’ai rejoint Cyclofix parce que j’adhère complètement aux valeurs. J’ai toujours été sensible au développement du vélo dans les villes. Aujourd’hui, je suis “Team Manager” et “Operator Manager”. Si je devais résumer, mon boulot c’est de créer une dynamique, fédérer, chouchouter mes réparateurs.

X. Maman à plein temps ?

Y. Un peu, j’ai une trentaine de réparateurs sur 3 villes en France ! Ajoute à ça l’ouverture des villes et les nombreux challenges qui se présentent à moi chaque jour. Avec ce poste j’ai saisi l’opportunité qui s’offrait à moi, pouvoir exprimer pleinement ma vision du boulot. C’est le pied !

X. Tu nous parles de ta bête ?

Y. Mon bébé tu veux dire ? J’ai eu pas mal de vélos, genre 7 ou 8 et à chaque fois que j’ai changé j’en ai profité pour monter en gamme. Là ça va être compliqué de faire mieux honnêtement… 
Donc venons-en à mon bébé ! C’est un Santa Cruz Stigmata 2016, équipé en Sram CX1 et qui roule en DT swiss RC38. Ca c’est le coté technique pour les puristes !

X. On ne dirait pas le mien, c’est curieux…

Y. C’est un Cyclocross merveilleux, complet et polyvalent. Ça bronche pas, ça encaisse et c’est léger ! Un beau bébé de 7kg 150.

X. Ce n’est définitivement pas le mien…

Y. Inutile de te dire que je ne le laisse jamais seul, il est avec moi à l’intérieur du bureau le jour et au pied de mon lit la nuit. Ça a d’ailleurs été un sujet de conflit avec ma nana, elle était jalouse…

X. Tu me le prêtes ?

Y. Ouais… contre un chèque de caution tout est faisable 🙂

X. Prochaine balade ?

Y. Paris – Roubaix. Tu viens ?

Article(s) en lien
Guides et conseils

Vélo en été : 5 conseils pour rouler sous une forte chaleur

Actualités

Le cyclotourisme, c’est mieux seul.e ou en groupe ?

Guides et conseils

Préparer son voyage à vélo en 7 étapes

Guides et conseils

Test du vélo cargo Longtail électrique Elops R500 de Decathlon

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires