Site icon Blog Cyclofix – Réparation de vélo à domicile

Comment changer un boîtier de pédalier vélo ?

Temps de lecture : 6 minutes

À ne pas confondre avec le pédalier, le boîtier est une pièce mécanique essentielle. C’est grâce à elle que le pédalier est fixé sur votre cadre. Largement sollicitée quand vous pédalez, le boîtier est une pièce d’usure qu’il faut vérifier, entretenir ou remplacer s’il est KO technique. 

🥁 Roulement de tambour : on vous recommande de confier l’intervention à un réparateur pro pour ne pas abimer le filetage et rendre votre vélo inutilisable. Cette réparation nécessite l’achat d’outils spécifiques et de bien connaître les différents standards et diamètres. Mais autant savoir quand même en quoi consiste le changement, non ? 

A force de les écraser, on a tout retourné

Qu’est-ce que le boîtier de pédalier ?

Le boîtier de pédalier est une pièce centrale du vélo : sans lui, aucune rotation possible donc pas de pédalage non plus ! C’est grâce à lui qu’on fixe le pédalier sur le cadre et ce dernier assure la jonction entre la manivelle gauche et droite de votre vélo. 

Le boîtier de pédalier est considéré comme une pièce d’usure ; il est largement sollicité par vos mollets et la force que vous mettez à chaque tour de pédale. Lorsque vous pédalez, l’axe du boîtier ainsi que les roulements à billes tournent. 

Le boîtier de pédalier dispose d’un axe, de roulements à billes et de cuvettes situées à ses deux extrémités. De son côté, le pédalier se compose d’une manivelle gauche et d’un bloc manivelle droite + plateaux crantés. La cassette, la chaîne et les dérailleurs avant et/ou arrière et le pédalier forment la Communauté de la Transmission.

Vue d’ensemble d’un pédalier de vélo
Schéma des éléments d’un boîtier de pédalier

Les différents types de boîtier de pédalier et standards 

Il existe quatre principaux standards de boîtier de pédalier qui se distinguent par leur filetage ou leur type de fixation sur le cadre de votre vélo : 

  1. le standard BSA ou anglais (le plus répandu, équipe tous les vélos récents) qui se divise ensuite en trois autres catégories : axe carré, Isis et Octalink de Shimano,
  2. le standard ITA ou italien (uniquement sur quelques marques et des vélos fabriqués en Europe et plus particulièrement en Italie,  
  3. le standard français (uniquement sur les vélos anciens), 
  4. les roulements intégrés Pressfit développé par SRAM ou le boîtier BB30 sans filetage lancé par Cannondale.

Il existe aussi le système à clavettes chaussettes. Celui-ci est courant sur les anciens vélos de ville.

Plusieurs marques (Trek, Cervélo…) ont décliné le standard Pressfit et développé leur propre boîtier de pédalier. Enfin, les longueurs d’axe sont différentes selon le type de vélo (route, VTT, vélo de ville…). On vous avait dit que c’était pas simple cette histoire ! 🤯

Pour résumer : on ne peut donc pas installer n’importe quel boîtier de pédalier sur son vélo. Il faut s’assurer d’avoir le modèle compatible.

💡 Bon à savoir : Généralement en acier, les roulements à billes peuvent aussi être en céramique. Ce matériau présente de nombreux avantages : entretien plus simple, durée de vie et résistance et fluidité en raison de frottements réduits. Ce n’est donc pas pour rien que les roulements à céramique sont appréciés pour la compétition !

Quand faut-il changer un boîtier de pédalier ?

Le boîtier de pédalier est à changer en cas de :

Le boîtier de pédalier est une pièce d’usure qu’il faut à la fois entretenir ou remplacer. Elle se change moins régulièrement que la chaîne ou la cassette par exemple, mais demande un entretien plus ou moins régulier. Prévoyez à minima une fois par an, voire plus si vous utilisez quotidiennement votre vélo. 

La graisse utilisée pour le boîtier de pédalier permet de maintenir la fluidité des roulements à billes, mais aussi de créer de l’étanchéité à l’intérieur du cadre. Lors de la révision complète annuelle de votre vélo, les roulements sont inspectés : les billes remplacées ou graissées selon leur état. 

💡 Bon à savoir : Si votre cadre est trop abîmé pour accueillir un boîtier à filetage, il existe des boîtiers de pédalier sans filetage. Ils se serrent de l’intérieur pour compenser l’absence de filetage.

Peut-on changer uniquement les roulements à billes ?

Oui, c’est possible ! Les billes peuvent d’ailleurs s’acheter séparément. Tout dépend de leur état ainsi que du type de roulements (intégré ou pas).

Comment entretenir votre boîtier de pédalier ? 

  1. Nettoyez et graissez une à deux fois par an les roulements à billes. 
  2. Programmez un entretien à la rentrée chez un professionnel pour vérifier l’état d’usure des pièces. 
  3. Nettoyez régulièrement votre vélo. Les dépôts de boue, le sel pour la neige en hiver ou la pluie, usent prématurément les composants de votre vélo. 
  4. Avec beaucoup d’amour. 

Le conseil de Théo, réparateur membre du réseau Cyclofix à Nantes, pour démonter votre boîtier de pédalier

« Munissez-vous de bons outils pour cette opération délicate : un pied d’atelier pour être bien installé.e, des clés de bonne qualité et adaptées pour ne pas abîmer votre cadre et le boîtier de pédalier.»

Comment identifier le boîtier de pédalier installé sur votre vélo ?

Le boîtier de pédalier dépend principalement de :

Quel matériel utiliser pour démonter votre boîtier de pédalier ?

Voici ce dont vous avez besoin :

  • Un multitool (outil multifonction)
  • Une clé Allen de 8 ou 10 mm (selon le pédalier)
  • Un extracteur de manivelle
  • Un démonte-boîtier de pédalier
  • Une clé à molette 
  • Des gants
  • Un nouveau boîtier de pédalier
  • Un maillet
  • De la graisse

Comment démonter et changer le boîtier de pédalier de votre vélo ?

Temps nécessaire : 45 minutes.

Voici les étapes pour changer le boîtier de pédalier de votre vélo

  1. Commencez par démonter le pédalier de votre vélo.

  2. Enlevez la vis de maintien du pédalier à l’aide d’une clé Allen ou d’une clé à douille.

  3. Insérez l’extracteur de manivelle en le vissant sur le pédalier dans le sens horaire.

  4. Faire sortir le pédalier

    Une fois vissé jusqu’au bout, serrez la vis d’extraction pour faire sortir le pédalier. Attention à ce que l’extracteur de manivelle soit bien vissé pour ne pas endommager le filetage du pédalier. 

  5. Dévissez le côté gauche du boîtier à l’aide du démonte-boîtier. 

  6. Démontez le boîtier

    Le sens de démontage d’un boîtier est différent suivant le type de boîtier. Le côté gauche se desserre de façon antihoraire pour un boîtier BSA (anglais) ou italien. Le côté droit se démonte de façon horaire pour un BSA (anglais) et antihoraire pour un boîtier italien.

  7. Nettoyez

    Une fois le boîtier démonté, nettoyez le filetage et enlevez l’ancienne graisse avec un chiffon. Séchez bien. 

  8. Graissez le nouveau boîtier

    Mettez de la graisse sur le filetage et sur le nouveau boîtier pour assurer l’étanchéité et que ça tourne sans accroc.

  9. Installez le nouveau boîtier de pédalier en serrant dans le sens inverse de démontage.

  10. Installez les manivelles sur le boîtier de pédalier.

  11. Faites tourner les manivelles et assurez-vous que tout soit bien serré avant de partir faire votre essai dans un endroit hors circulation.

Pas facile le changement de boîtier de pédalier, non ? Besoin d’un coup de main ? Prenez rendez-vous ! Un réparateur pro se déplace chez vous pour effectuer le changement express de votre boîtier de pédalier en moins de 48 heures. 

Quitter la version mobile