Guides et conseilsGuides vélos électriques

Comparatif 2023 des meilleurs vélos longtails électriques

Temps de lecture : 30 minutes

14/10/23 – Ajout du Digital eLongtail de Peugeot
02/11/23 – Mise à jour des infos sur le vélo Gaya, mention de la V2 du longtail Decathlon, mention de la fermeture de l’entreprise Kiffy et cessation de l’activité européenne de Rad Power

Il y a de plus en plus de vélos cargos dits longtails sur le marché : nous vous proposons ici le guide ultime pour comparer les meilleurs modèles de vélos longtails en 2023. C’est bien simple : si vous ne trouvez pas votre bonheur parmi tous ces modèles, on rend notre tablier.

Que ce soit pour transporter les enfants ou les courses, pour travailler et embarquer votre équipement, pour remplacer la voiture, pour déménager ou vous balader à deux sur le même vélo, le longtail est un excellent choix. Avec leur porte bagage arrière rallongé, ces vélos offrent un espace de rangement supplémentaire pour vos affaires et bambins.

Dans ce comparatif, nous avons sélectionné les meilleurs vélos longtails du marché pour vous aider à trouver celui qui répondra le mieux à vos besoins. Nous avons pris en compte différents critères : 

  • la capacité de charge
  • la taille du vélo et du porte-bagage arrière
  • les composants mécaniques
  • la puissance et l’autonomie de la batterie
  • d’autres fonctionnalités telles que la connectivité et les suspensions

Vous pouvez d’ailleurs retrouver notre article vous donnant plus de détails sur Comment bien choisir son vélo longtail, cela vous aidera aussi à appréhender certains mots de vocabulaire vélo plus bas.

Préparez-vous à découvrir une sélection de vélos longtails, allant de 2 300€ à 5 700€, qui vont changer votre façon de vous déplacer,  tout simplement.

NB : cette liste ne peut être exhaustive : n’hésitez pas à commenter si un vélo vous intéresse mais n’est pas présent ici !

Sélection de 6 vélos longtail à plus de 5 000€

Le Tern GSD – 5 599€ – Le petit longtail qui joue dans le cour des grands

Polyvalent on vous dit !

La marque Tern

Tern est une marque de vélos américaine (mais basée à Taiwan), créée en 2011 et spécialisée dans les vélos pliants et électriques. Elle est bien établie dans le monde du vélo et est connue pour ses designs innovants et ses produits de qualité. Positionnée haut de gamme, il est difficile de se tromper quand vous faites l’acquisition d’un vélo Tern.

Fiche technique du Tern GSD S10 LR

Le Tern GSD est un vélo longtail compact avec une capacité de chargement de 200 kg et est assemblé à Taiwan, une référence dans le secteur, mais forcément pas très local. Il pèse 34 kg et mesure 180 cm de long, une taille très compacte pour un vélo longtail. Côté moteur, le Tern GSD est équipé du Cargo Line de chez Bosch, situé dans le pédalier, avec un couple de 85 Nm. La batterie de 400Wh, de chez Bosch toujours, se situe en externe entre le porte-bagage arrière et la tige de selle et vous offrira jusqu’à 90 km d’autonomie. Côté mécanique, les freins à disques hydrauliques sont les Magura MT5, le dérailleur est un Shimano Deore XT à 10 vitesses, la fourche est dotée de suspensions Suntour et les deux roues sont en 20”. Fait notable, le GSD est équipé d’une potence réglable et pliable, vous permettant de le transporter facilement : rarissime pour un longtail ! Petit bonus : le GSD est équipé de deux supports batterie, même si vous achetez la version mono-batterie. Idéal si vous si vous possédez un autre vélo équipé d’une batterie Bosch sur cadre ou pour le faire évoluer dans le futur.

Equipements de série ou en option sur le Tern GSD S10

Le Tern GSD S10 LR est vendu nu au prix de 5 999€. La marque dispose de très nombreux accessoires. Pour des soucis de comparaison entre les vélos de ce comparatif, nous vous indiquons aussi le prix comprenant le vélo, un porte-bagage avant, les “Monkey Bars” et les repose-pieds. Pour le Tern GSD, le prix grimpe à 6 104€, faisant de lui le vélo le plus cher de notre comparatif.

Sachez aussi que le Tern GSD existe en de nombreuses versions au-delà du S10. En augmentant (fortement) votre budget, à vous les meilleures technologies. Vous pourrez choisir une courroie à place de votre chaîne, un système de vitesse Enviolo ou même le système Rohloff à passage de vitesse électronique.

On aime

  • Une marque référente sur le marché
  • Un équipement mécanique impeccable, avec les meilleures marques et les meilleurs modèles (Bosch, Magura, Shimano…)
  • Un “empattement” très faible, couplé à la potence pliable : le Tern GSD est sûrement le plus compact des vélos longtails. Cela le rend facile à manoeuvrer et pratique à ranger
  • Et pourtant une capacité d’emport énorme (200 kg max, 2 enfants…) 
  • Énormément d’accessoires disponibles (en option)

On aime moins

  • Le prix, évidemment. C’est du haut de gamme, mais à ce prix là, on aurait préféré avoir plus d’accessoires de série
  • La batterie extérieure, pas intégrée au cadre, qui n’est pas du plus bel effet
  • Avec 34kg, ce beau bébé est un des vélos les plus lourds de ce comparatif

En résumé

Le Tern GSD est un longtail haut de gamme et un excellent choix pour les familles ou les personnes qui ont besoin d’un vélo longtail compact et robuste sans pour autant renier sur la capacité d’emport. Un petit format qui fera de grandes choses, en somme. Si vous pouvez vous l’offrir, vous ne vous trompez pas avec ce modèle. 

Pour acheter le Tern GSD, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le Moustache Lundi 20 – 5 699€ – L’excellence à la française

Une bien jolie Moustache

La marque Moustache

Moustache a été créé en 2011 par deux français passionnés de vélos. Depuis lors, la marque a remporté de nombreux prix pour la qualité de ses vélos électriques. Les vélos Moustache sont assemblés en France, dans les Vosges, et la marque utilise des composants de qualité pour assurer une excellente performance et une grande durabilité. Comme Tern, on est sur du haut de gamme et le prix le reflète. Connue pour ses vélos électriques ou son incroyable Tandem électrique, la marque a récemment dévoilé son premier modèle de vélo longtail, le Lundi Moustache 20.

Fiche technique du Moustache Lundi 20.3

Côté mensuration, le Lundi 20 est plutôt grand, sans être trop lourd : longueur de 200 cm et 31 kg affichés sur la balance. La taille unique, les roues de 20” et le cadre semi-ouvert le rendent accessible pour toutes les morphologies. Comme pour le Tern GSD, on retrouve la Sainte Trinité : moteur pédalier Bosch Cargo Line (85 Nm de couple), batterie Bosch située sur le cadre en externe (500 Wh), freins à disques hydrauliques Magura et dérailleur Shimano Deore. Pas de suspensions par contre, Moustache le justifie souvent par la taille des pneus ballons, la géométrie du cadre et la position de conduite, permettant d’encaisser des chocs. A voir à l’usage.

Tout ce petit monde peut transporter jusqu’à 200 kg est assemblé en France, dans les Vosges.

Equipements de série ou en option sur le Lundi 20

Dans sa version 20.3, le prix de 5 699€ s’entend à nouveau sans vraiment d’accessoires de série. Comptez 6 078€ en tout pour l’équiper d’un rack avant (79€), des repose-pieds (100€) et les Monkey Bars (200€). De très nombreux accessoires seront aussi disponibles, moyennant finance bien sûr.

Une version 20.5 existe aussi : pour 1000€ de plus, le vélo troque sa chaîne pour une courroie Gates et les vitesses passent dans le moyeu Enviolo, avec variation continue. On ne va pas s’étendre, c’est tout simplement le nec le plus ultra.

On aime

  • Le cadre élégant et la construction haut de gamme
  • Un vélo compact qui permet pourtant de transporter de grosses charges et volumes
  • L’assemblage et conception français, Madame, Monsieur !
  • Les composants mécaniques et électriques parmi les meilleurs du marché

On aime moins

  • Le prix assez élevé par rapport aux autres modèles de vélos longtail
  • La batterie externe, pas très joli
  • Pas de suspensions avant : à voir à l’usage

En résumé 

Vous l’aurez compris, il y a un vrai match entre le Tern GSD et le Lundi 20 de chez Moustache. Sur le papier et la fiche technique, les différences sont faibles. En tous cas, le Lundi 20 est un vélo longtail impeccable, de très belle facture, haut de gamme et de conception française. Difficile de lui trouver de vrais défauts, si ce n’est son prix et l’équipement de série faiblard (comme le Tern, décidément ;))

Pour acheter le Moustache Lundi 20, rendez-vous ici ou ici. Pensez aussi au reconditionné et vérifiez s’il est disponible chez nos amis d’Upway.

Le Digital eLongtail Peugeot – 5 099€, le lion est fort ce soir

Le retour du roi

NB : nous sommes ravis d’être partenaire de Beweel et Peugeot pour le lancement de leur nouveau vélo. Cela ne modifie en rien l’article ci-dessous, mais cela nous paraît important de vous le préciser !

La marque Peugeot Cycles

Par où commencer ? En 1885, avant même la présentation de sa première auto, Armand Peugeot lance la fabrication de ses tous premiers vélos, les Grands-Bi. 140 ans plus tard, Peugeot a marqué l’histoire du vélo. Si depuis quelques années la marque s’est faite plus discrète, elle marque en 2023 son grand retour en s’associant avec la start-up Beweel pour la conception de trois nouveaux vélos urbains et connectés : un VAE urbain (qui a d’ailleurs des airs des fameux Grands-Bi), un vélo cargo bi-porteur mais aussi, et surtout, un vélo longtail qui arrive en cette rentrée 2023.

Fiche technique du Digital eLongtail Peugeot

Le longtail façon Peugeot est un vélo de 205 cm de long et de 32,5 kg, équipements inclus. On est donc sur un longtail assez spacieux et classique, avec un poids raisonnable pour ce genre de vélo. Tout cela vous autorise un emport allant jusqu’à 198 kg. Peugeot oblige, le vélo est assemblé en France, dans les usines du constructeur Douze Cycles : cela explique les ressemblances avec le modèle LT2 ! Côté moteur, le choix s’est porté vers la gamme Shimano, qui fournit une bonne partie des pièces du vélo d’ailleurs. On est donc sur un moteur dédié aux vélos cargo, le Shimano EP6 Cargo, situé dans le pédalier avec 85 Nm de couple : c’est très solide. Côté batterie, Shimano toujours avec cette fois 630 Wh de capacité, ce qui positionne le vélo Peugeot parmi les plus généreux à cet égard et promet une belle autonomie, à priori jusqu’à 110 km. Côté freins ce sont les Formula Cura, à disque hydraulique. Pour les roues, Peugeot fait le choix intermédiaire : à l’avant comme à l’arrière, des roues de 24”. D’après la marque, cela permet un seuil de chargement bas, une vivacité de conduite et un confort optimal, rien que ça ! Pas de suspensions avant, par contre. On est donc sur un longtail classique et très efficace, au premier abord. Mais ce n’est pas fini.

Le eLongtail Peugeot vient se démarquer sur deux aspects : 

  • la transmission : le vélo est équipé d’un dérailleur arrière Shimano CUES DI2. Derrière ce nom barbare, il y a surtout un passage des vitesses électronique & automatique. Késako ? Une boîte automatique sur votre vélo. Peugeot promet que ce système adapte les vitesses mais aussi l’assistance électrique selon vos coups de pédale et que vous n’avez plus à vous en soucier
  • le longtail connecté : c’est la grande nouveauté. Ce longtail Peugeot est un “Digital eLongtail” : via l’application Beweel, vous accédez à plusieurs services : géolocalisation GPS, alarme, verrouillage à distance, contrôle de la motorisation et de l’état de la batterie, navigation temps réel…

Equipements de série ou en option sur le Digital eLongtail Peugeot

Le eLongtail Peugeot est vendu au prix de 5 099€. Mais à ce prix là, le vélo vient déjà équipé, puisqu’il vient de série avec le garde-corps (monkey bars), les repose-pieds mais aussi deux coussins pour le porte-bagage arrière. Le porte-bagage avant vient lui en option. La marque propose deux modèles : un “classique” mais aussi un rack plus large, pour les pros ou pour des besoins d’emport important. 

Notez aussi que Peugeot propose une offre de LOA (location avec option d’achat) sur ce longtail. Une initiative assez intéressante, le billet d’entrée pour ces vélos haut de gamme restant élevé. On espère que ça va continuer de démocratiser les vélos longtail.

On aime

  • Peugeot : le retour du roi
  • Assemblé en France
  • Une configuration très efficace : grosse capacité d’emport, poids contenu, motorisation haut de gamme
  • La “boîte automatique” du vélo qui permet de se concentrer sur la route et les marmots
  • Un longtail connecté qui offre beaucoup de services
  • Une offre de LOA pour rendre le longtail accessible au plus grand nombre
  • Notre partenariat avec Beweel qui vous offre plus de 350€ d’avantages sur le vélo

On aime moins

  • Pas de suspensions avant
  • Les roues en 24” : pas vraiment un défaut, mais un vrai parti-pris, à essayer !

En résumé 

Le Digital eLongtail de Peugeot est, sur le papier, une très belle surprise qu’on attendait pas. Ce longtail réussit à combiner un vélo très efficace sur les poids critiques (poids, emport, motorisation, composants premium) mais apporte de nouveaux éléments sur le segment longtail. La boîte automatique, le vélo connecté et l’offre de LOA. Tout ça dans un prix haut de gamme bien sûr, mais plus contenu que ses concurrents directs.

On a très envie de rouler à dos de lion !
Pour acheter le Digital eLongtail de Peugeot, profitez de notre offre exclusive avec plus de 350€ d’avantages. C’est par ici.

Le Etni Cycles Oléron – 5 600€ – Le petit bijou français et artisanal ?

On a pas de pétrole mais on a des longtails

La marque Etni Cycles

Etienne et Nicolas = Etni, tout simplement ! Nous vous présentons dans ce guide beaucoup de grandes marques de vélos, connues mondialement. Etni Cycles est à contre-courant. Depuis 2020, la marque partage le projet fou de plusieurs marques de remplacer la voiture par le vélo cargo pour les déplacements locaux. Et donc de se lancer dans l’entreprise de concevoir et produire des vélos cargos longtail à Nantes, sous leur propre marque. Leur vélo longtail Oléron est la concrétisation de ce beau projet.

Fiche techniques du longtail Oléron

Ça donne quoi, un vélo longtail artisanal, produit en petite quantité, à Nantes ? Un très joli vélo ! En se positionnant sur un prix de vente à 5 600€ nu, le longtail Oléron fait partie du haut du panier et vient presque en frontal avec le Lundi 20 et le Tern GSD, rien que ça. Mais force est de constater qu’Etni Cycles en a sous la pédale.

Côté mensurations, le Oléron est un beau bébé avec 204 cm de long, 36 kg (hors accessoires) sur la balance et une capacité d’emport de 195 kg. Côté roues, grosse différence avec ses concurrents directs : une roue avant en 26” et une roue arrière en 20”. Nous y reviendrons sur d’autres vélos, c’est un choix, même si on trouve le 20” plus pratique, agile et simple.

Côté motorisation, vous aurez le choix parmi d’excellents modèles : chez Shimano, le EP8 Cargo ou le 6100 Cargo. Sinon, et quand il sera enfin disponible, le Oléron sera aussi proposé avec le moteur Valeo Cyclee, un petit bijou de technologie qui se fait attendre. La batterie est une Shimano en 504 Wh située en externe sur le cadre derrière la tige de selle, qui promet jusqu’à 100-120 km d’autonomie en mode éco. 

Côté transmission, chaud devant. A 5 600€, le Oléron est équipé d’une Courroie Gates Carbon Drive & vitesses intégrées au moyeu Nexus. Soit le nec le plus ultra pour un vélo : agréable à piloter, peu d’entretien… Ces options sont disponibles sur certains modèles de longtails mais moyennant un supplément important, quand le Oléron le propose de série : grande classe.

Enfin pour les freins, c’est Shimano à nouveau, qui fournit des freins à disques hydrauliques : RAS.

Equipements de série ou en option sur le longtail Etni Cyles Oléron

Le Oléron est donc vendu à partir de 5 600€ et à ce prix là, le panier avant et les repose-pieds arrière sont de série ! Comptez 190€ pour ajouter les Monkey Bars, soit 5 790€. Artisanat oblige, certains équipements ne sont pour le moment pas proposés directement par la marque. Plusieurs options seront néanmoins proposées au moment de votre achat. D’ailleurs, Etni Cycles vous propose une offre exclusive pour les clients Cyclofix avec 200€ et le pack famille offerts, plus d’infos ici.

On aime 

  • Une conception et production artisanale, à taille humaine, à Nantes
  • Des pièces et équipements bien choisis
  • Le transmission en Courroie et vitesses intégrées, à ce prix là : imbattable
  • Le porte bagage avant et les repose-pieds de série
  • Plusieurs choix et customisations possibles (motorisation, options…)

On aime moins 

  • Le choix hybride en 26” / 20”, moins évident que le 20” / 20” pour nous
  • Beau bébé avec 36 kg
  • La batterie externe

En résumé

Le longtail Oléron proposé par Etni Cycles fait figure de challenger dans cet article. Une production artisanale française qui concurrence les plus grandes marques ? Un pari réussi, sur le papier en tous cas ! Le Oléron est très bien pensé et offre, pour 5 600€, un équipement de série presque imbattable.  

Pour acheter le Oléron d’Etni Cycles, pas de vente de en ligne, ni en magasin : à vous d’appeler ou contacter la marque directement ! Artisanat on vous a dit 🙂

Le Kiffy Capsule MT – 5 399€ – L’excellence, vraiment française ?

Cocorico

La marque Kiffy

Mise à jour le 02/11/23 : hélas, la société Kiffy a mis la clé sous la porte. Nous vous laissons les informations concernant leur longtail ci-dessous mais nous vous déconseillons de faire l’acquisition de ce vélo neuf sans vous être assuré de la disponibilité des pièces détachées du vélo, des conditions de SAV et de garantie, etc.

Kiffy est une marque française qui a été créée en 2015, par deux industriels stéphanois. D’abord spécialisée dans la fabrication de tricycles, elle s’attaque au marché du longtail en 2020 avec le Capsule. Les vélos Kiffy sont conçus et fabriqués à 85% en France, une èquasi prouesse à l’heure où la plupart des marques se sourcent en Asie ou revendiquent du Made in France quand le vélo y est seulement assemblé. Les cadres de Kiffy, notamment, sont conçus, découpés, soudés et peints à Saint-Etienne.

Fiche techniques du Capsule MT

Passons aux choses sérieuses et ouvrons le capot du longtail Capsule MT de chez Kiffy. Poids plume du haut de ses 26 kg, il est aussi assez long avec 195 cm à la toise. Comme pour le Moustache Lundi 20, son cadre bas et ses roues de 20” seulement le rendent facile à enjamber, manoeuvrer et piloter. Côté électrique, rien ne bouge ou presque vs. Tern et Moustache : Bosch fournit le moteur Cargo Line dans le pédalier et la batterie Power Pack de 545 Wh, située derrière la tige de selle, sous le porte-bagage arrière. Côté mécanique, c’est une transmission SRAM GX et des freins à disques hydrauliques Clarks. Le vélo est assemblé en France et transporte jusqu’à 200 kg de charge. 

Equipements de série ou en option sur le longtail Kiffy

Sur ce Capsule MT et à 5 399€, on retrouve le porte-bagage avant de série. Rajoutez les repose-pieds (90€) et les Monkey Bars (200€) pour arriver sur un prix de 5 689€.

Pour le  reste, vous trouverez assez peu d’accessoires pour le moment, seulement le strict nécessaire.

On aime 

  • La production française à 85%, clairement expliquée et documentée
  • Un poids plume avec ses 26 kg
  • De nombreuses couleurs disponibles
  • Le porte bagage avant de série
  • 200kg d’emport tout en restant maniable

On aime moins 

  • Peu d’accessoires disponibles en option
  • Un empattement plus important que chez Tern ou Moustache
  • Les freins Clarks, moins réputés
  • La batterie externe

En résumé

Le Kiffy Capsule MT de très belle facture, avec une conception et un assemblage à 85% français, Cocorico ! Très léger malgré sa capacité d’emport, il conviendra parfaitement pour transporter les enfants, les courses et ou les meubles. Il n’a pas à rougir face au Tern et au Moustache, malgré un prix légèrement moins élevé. 

Pour acheter le Kiffy Capsule MT, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le Riese & Müller Multicharger GT Family – 5 249€ – Un longtail haut sur pattes 

La tour de contrôle

La marque Riese & Müller

Riese & Müller est une marque allemande reconnue pour ses vélos haut de gamme, d’une qualité exceptionnelle. Depuis sa création en 1993, elle a acquis une grande expertise dans la fabrication de vélos électriques. La marque est très appréciée pour la qualité de ses vélos et leur fiabilité. Elle est également connue pour sa forte orientation vers la durabilité et l’environnement.

Fiche Technique du Multicharger de chez Riese & Müller

Attention, tout change ! Les précédents longtail que nous vous avons présentés étaient tous équipés de roues 20”, petites donc, permettant une agilité maximale malgré la capacité d’emport. Le Multicharger de Riese & Müller quant à lui est équipé de deux roues 26”, des roues classiques de vélo en somme. Il est donc moins polyvalent et sera disponible en deux tailles et en deux cadres.

Sur le papier, on devrait donc avoir un vélo moins stable et maniable. Dans les faits, on n’irait pas jusque-là. Ce type de vélo longtail, avec des roues classiques, est très répandu aux Pays-Bas ou en Allemagne et fonctionne très bien. On vous invite à tester la bête pour vous rendre compte de tout cela !

Du haut de ses 197 cm de long et 36 kg, le vélo est un beau bébé qui pourra porter jusqu’à 175 kg d’emport. Mais attention, ce poids intègre les nombreux équipements de série, on y reviendra. Côté mécanique, grand classique à nouveau : Shimano Deore 10 vitesses côté transmission et freins à disques hydrauliques Magura. Pour la motorisation, c’est un moteur Bosch Performance Line (et non le Cargo Line comme pour les autres longtails), toujours situé dans le pédalier. La batterie de 625 Wh offre jusqu’à 120 km d’autonomie et s’intègre joliment dans le cadre.

Equipements de série ou en option sur le Multicharger GT Family

Enfin un longtail haut de gamme équipé de série ! Pour 5 249€, le GT Family embarque le rack avant, les monkey bars et les repose-pieds, ce n’est pas rien.

Et si vous n’avez pas besoin de ces accessoires, le Multicharger est aussi disponible dans d’autres configurations, la marque permettant même de configurer son vélo à ses goûts directement sur le site. De nombreux accessoires et améliorations sont disponibles.

De part son positionnement un peu particulier, le Multicharger est le seul vélo de la liste qui est disponible en version Speed Bike, pouvant aller jusqu’à 45km/h donc. On (ainsi que la loi) vous le déconseille si vous transportez des enfants, mais c’est toujours bon à savoir.

On aime

  • Marque et vélo haut de gamme, de belle facture
  • Equipement de série très bien fourni
  • Un sans faute sur la mécanique ainsi qu’une belle autonomie
  • Un très joli vélo électrique, “passe-partout”
  • La capacité d’emport élevée
  • Plusieurs configurations disponibles

On aime moins :

  • C’est un gros bébé, côté poids comme longueur
  • Le moteur Performance Line et non Cargo Line 
  • Les roues en 26”, qui donne l’impression d’un vélo classique avec simplement un porte-bagage rallongé. Énorme débat sur le sujet pour savoir si c’est un point négatif ou non (même chez Cyclofix !) mais on vous conseille vraiment d’essayer pour vous faire une conviction

En résumé 

Le Multicharger de Riese & Müller est un excellent choix pour ceux qui recherchent un vélo longtail haut de gamme se comportant comme un vélo classique. Avec ses roues de 26”, il se démarque fortement des autres longtails du marché. Malgré son positionnement haut de gamme, il offre un équipement de série complet ce qui vient adoucir son prix final. 

NB : si vous aimez Riese & Müller mais que vous préférez les longtails plus “classiques”, la marque propose aussi le MultiTinker, un concurrent direct des Tern GSD et Moustache Lundi 20, dans la même gamme de prix (5 749€ nu…).

Pour acheter le Riese & Müller Multicharger, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Sélection de 3 vélos longtail entre 4 000€ et 5 000€

Le Yuba Spicy Curry – 4 999€ – Le pionnier bestseller

Promis ça ne pique pas ma chérie

La marque Yuba

Yuba est une marque fondée en 2006 par un français mais basée en Californie. La marque est connue pour sa gamme de vélos cargo pratiques et fonctionnels, adaptés aux besoins des familles et des entreprises. Pionnière, la marque propose pas moins de 4 modèles de longtail différents. On s’intéresse aujourd’hui à son bestseller, le Spicy Curry.

Fiche technique du Spicy Curry

Le Yuba Spicy Curry est un vélo longtail très bien équipé et assemblé à Taiwan. Comme les autres vélos longtail haut de gamme de ce comparatif (et promis, on n’a pas de parts chez Bosch, on apprécie juste le travail bien fait), le Spicy Curry est équipé du Bosch Cargo Line en moteur pédalier et Bosch PowerPack 500 Wh en batterie externe sur cadre, le tout pour une autonomie d’environ 100-120 km. C’est un peu plus que ses collègues notamment grâce à son poids “plume” de 27 kg, une belle perf pour un vélo longtail. C’est par contre un des vélos les plus longs de sa catégorie, avec 210 cm, qui permet à 3 enfants de se faufiler sur le porte-bagage arrière en étant un peu moins serré que sur les autres vélos, d’autant qu’il pourra supporter jusqu’à 200 kg d’emport. Par contre, il vous faudra de la place dans le garage pour le loger !

Rien à signaler côté freins (à disques hydrauliques, Magura) ou transmission (Shimano Deore), c’est du solide.

On note par contre deux vraies différences :

  • Le Spicy Curry est le premier de notre liste (mais pas le dernier) à faire un choix hybride : la roue avant est en 26” quand la roue arrière est en 20”. Ce duo permet, selon les fabricants, d’améliorer la stabilité et l’agilité du vélo, notamment à l’arrière. Selon nous, il n’est pas aussi efficace que le duo 20” / 20” et on a du mal à comprendre ce choix (si jamais vous nous lisez 👋)
  • Pas de suspensions à l’avant, un choix justifié selon la marque par les pneus imposants capables d’encaisser les chocs

Equipements de série ou en option sur le longtail Spicy Curry

A 4 999€, le longtail de chez Yuba n’aura pas d’accessoires particulier. Pour un total de 5 516€, vous aurez le panier avant (199€), le repose-pieds arrière (119€) et les monkey bars (199€).

On aime :

  • Le très bon équipement côté motorisation, batterie et mécanique
  • Le poids léger du vélo
  • Beaucoup d’accessoires disponibles
  • L’autonomie importante
  • Un positionnement prix légèrement inférieur à Tern et Moustache

On aime moins :

  • Le duo 20” / 26” pour les roues, un hybride qu’on trouve moins efficace que le 20” / 20”
  • La longueur (210 cm), ça fait beaucoup pour un usage très spécifique
  • Absence de suspensions avant

En résumé

Le Yuba Spicy Curry est un excellent longtail qui s’est vendu à des milliers d’exemplaires. La marque est pionnière dans le secteur et reste une référence. C’est un vélo longtail léger et polyvalent, très bien équipé et plus abordable que les autres vélos haut de gamme. A vous de voir si vous préférez le montage des roues en 20” ou en 20”/26” ! Auquel cas, Yuba propose aussi un autre modèle, le Fast Track.

Pour acheter le Yuba Spicy Curry, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le O2feel Equo Cargo – 3999€ – Le longtail sympa à ne pas sous estimer 

I O2feel good

La marque O2feel

O2feel n’est pas à son coup d’essai ! Marque française créée en 2009, elle s’est spécialisée dans les vélos électriques et a su se faire un nom dans cet univers en proposant des modèles performants et abordables. Située dans le nord de la France, O2feel propose pour la première fois un modèle longtail avec le Equo Cargo Boost. Nous vous détaillons ci-dessous la version 3.1, entrée de gamme de ce Equo Cargo.

Fiche technique du Equo Cargo Boost 3.1

Si vous nous avez lu jusque là, commençons par un point important : le prix du O2feel Equo Cargo. Dans sa version 3.1, il est proposé nu au prix de 3 999€. On est du coup sur une différence de plus de 1000€ avec les modèles plus haut de gamme. 

Cela va se ressentir sur plusieurs choix d’équipements plus abordables, même s’ils restent de bonne qualité. C’est le cas par exemple sur la motorisation : exit Bosch, c’est un Shimano E6100 cargo qui équipe ce longtail O2feel, dans le pédalier. La batterie, intégrée au cadre, est une iPower Pack Advanced 432 Wh. C’est une batterie maison de chez O2feel, qui promet sur le papier jusqu’à 120 km d’autonomie (on trouve ça un peu surestimé pour être honnête). Grand luxe, cette batterie est garantie 4 ans !

C’est un vélo timide, aussi : impossible de trouver ses mensurations publiques, que ce soit pour le poids ou la longueur. Mais nous avons vérifié avec la marque directement : 195 cm de long et 30 kg tout mouillé, pas de quoi rougir ! On sait aussi qu’il peut transporter jusqu’à 180 km. 

Côté mécaniques, les freins, à disques et hydrauliques, sont des Jagwire quand la transmission est Shimano avec le modèle Alivio en 9 vitesses. 

Pour les roues, le O2feel Equo Cargo, comme le Yuba Spicy Curry, fait le choix d’une roue avant en 26” et l’arrière est en 20”. 

Equipements de série ou en option sur le Equo Cargo Boost 3.1

A 3 999€, le vélo vient “nu” et il faudra lui ajouter les équipements nécessaires pour exploiter son potentiel. Comptez 130€ pour le rack avant, 70€ le repose-pieds et 200€ les Monkey bars pour un total de 4 399€.

Si le vélo vous plaît, il existe plusieurs versions de la gamme avec au programme amélioration des freins, batterie plus grande capacité, meilleur moteur et même une transmission par courroie et moyeu Nexus 5E avec passage de vitesses automatique pour le modèle haut de gamme : ça vaut le détour !

On aime

  • Assemblage français
  • Un prix qui commence (doucement) à être plus abordable
  • Un design sympa (mais bon les goûts les couleurs…)
  • Plusieurs accessoires disponibles
  • Batterie garantie 4 ans
  • Une gamme complète pour différents budgets

On aime moins

  • Les freins moins réputés que les longtails plus hauts de gamme 
  • Le duo 20” / 26” pour les roues, un hybride moins efficace que le 20” / 20”

En résumé

L’O2feel Equo Cargo, dans sa version 3.1, est un vélo longtail électrique français moyen de gamme performant et “abordable”. Avec son look urbain, son assemblage français et les nombreux accessoires, il est un très bon choix pour celles et ceux qui souhaitent un longtail de qualité sans dépasser le seuil des 5000€. La batterie moins connue et maison peut questionner, mais elle est garantie 4 ans et certifiée par Shimano, deux excellents arguments pour y aller ! Si vous pouvez vous le permettre, n’hésitez pas à jeter un œil aux versions 4.1 et 7.1 du même vélo, elles n’ont pas à rougir vs. les concurrents.

Pour acheter le O2feel Equo Cargo, rendez-vous ici. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le Douze Cycles LT2S – 4 690€, un classique, net et sans bavures

12×12 = LT2

La marque Douze Cycles

Lancée le 12 décembre 2012, date dont elle tire son nom, la marque Douze Cycles est française et située en Bourgogne. Elle s’est démarquée depuis des années pour ses vélos cargos biporteurs, reconnus pour leur qualité, polyvalence et capacité d’emport. Pionnière dans la cyclo logistique, Douze Cycles a récemment lancé sa gamme de vélos longtail, les LT. Nous vous parlons plus en détails ici du LT2 S, le LT1 en entrée de gamme nous paraît moins intéressant que son grand frère.

Fiche Technique du Douze Cycles LT2 S

A l’inverse, le modèle haut de gamme des longtails Douze Cycles, le LT2 S a de nombreuses qualités et des choses à revendre.

29,5 kg, un poids léger donc, pour 205 cm de longueur totale, ce qui fait de lui un plutôt grand format. La capacité d’emport fait partie des meilleures avec 198 kg. Douze Cycles fait un vrai choix avec les roues : à l’avant comme à l’arrière, c’est du 24”. Plus grand que les précédents longtails mentionnés, mais plus petits que les vélos classiques. Le choix de la marque se justifie comme étant le meilleur compromis entre agilité, hauteur, vitesse et confort.

Du côté des pièces, ce LT2 S est équipé en moteur pédalier Shimano EP8 Cargo, avec 85 Nm de couple, une très belle performance. Il est accompagné de sa batterie Shimano 504 Wh, située sous la tige de selle. Les freins à disques hydrauliques sont des Cura (information très dure à retrouver d’ailleurs), le dérailleur est un grand classique Shimano Deore avec 10 vitesses. Douze Cycles fait le choix de ne pas mettre de suspensions avant, ce qui permet d’alléger le vélo, au détriment néanmoins du confort de vos avant-bras.

A noter, le vélo est assemblé en France ! 

Equipements de série ou en option sur le Douze Cycles LT2 S

A 4 690€, le vélo vient nu. Par contre, les accessoires sont plutôt accessibles (même si pas très nombreux). Ajouter les Monkey Bars (149€), les repose-pieds (69€) et le porte-bagage avant (75€) vous fait arriver à 4 983€, on est donc en dessous des 5 000€ !

Comme nous le disions, la gamme LT se décline en plusieurs modèles. Un non électrique (LT M) et trois électriques. Les infos disponibles sur les autres modèles sont plus limitées (pas de nom de fabricant dérailleur ou freins), la batterie est moins réputée, le moteur est situé dans la roue arrière… On recommande moins, sur le papier en tout cas.

On aime

  • Léger, emport énorme, pas de fioritures 
  • Accessoires moins chers que chez les concurrents
  • Marque française qui a fait ses preuves
  • Prix en dessous des 5 000€

On aime moins

  • Pas de suspensions avant
  • Les freins moins réputés ?
  • Les roues en 24” : pas vraiment un défaut, mais un vrai parti-pris, à essayer !

En résumé

Le Douze Cycles LT2 S est un vélo longtail qui paraît assez classique mais qui remplit parfaitement son rôle. Pour moins de 5 000€, vous avez un excellent vélo qui remplira parfaitement sa mission, sans excès non plus. Sur cette gamme de prix, vous pourrez le comparer avec le modèle Equo Cargo de chez O2feel et faire choix.

Vérifiez que les roues en 24” vous conviennent à l’usage.  Pour ne rien gâcher, l’assemblage est bleu blanc rouge, baguette !

Pour acheter le Douze Cycles LT2 S, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Sélection de 3 vélos longtails à moins de 3 000€

Le Decathlon Elops R500 – 2 899€ – Le rapport qualité/prix 

En longtail Simones

La Marque Decathlon

Faut-il vraiment vous présenter Decathlon ? Marque française de magasins de sports, longtemps la préférée des français, Decathlon a un positionnement clair : concevoir des produits sportifs les plus accessibles possible, tout en proposant en de la qualité. Constructeur de vélo depuis des dizaines d’années, Decathlon a décidé d’investir le marché du vélo cargo en proposant un vélo longtail : le Elops R500.

Fiche technique du Longtail Elops Decathlon R500

Mise à jour le 02/11/23 : Decathlon a sorti une nouvelle version de son Longtail. Elle vient avec quelques améliorations (relativement mineures), de nouvelles couleurs et une hausse de prix. Le nouveau longtail est maintenant vendu à 2999€. L’ancienne version quant à elle se voit soldée à 2700€ pour écouler les stocks. Avec 300€ de différence, la question se pose vraiment sur quelle version choisir !

Sachez tout d’abord que si ce vélo vous intéresse, nous avons écrit un test complet du Decathlon longtail R500, puisque plusieurs d’entre nous chez Cyclofix l’ont choisi comme destrier (c’est le cas de votre obligé). 

C’est aussi ce vélo qui inaugure une catégorie à part parmi les longtails : ceux qui coûtent moins de 3 000€. C’est une performance en tant que telle, vous avez vu les prix des vélos que nous partagions jusque là. Les longtails sont des vélos qui coûtent cher, le cadre est plus long, la charge plus importante, les besoins de solidité et fiabilité sont évidents. Alors comment proposer un vélo longtail à moins de 3 000€ sans vendre quelque chose de dangereux ? Decathlon peut se le permettre, presque haut la main, grâce à sa capacité industrielle inédite. Il n’empêche que la fiche technique fait apparaître de nombreuses concessions pour arriver à ce prix.

Tout d’abord côté motorisation : le moteur se situe dans le pédalier et est un moteur “maison”, c’est à dire sans marque. Pas de Bosch, Shimano, Bafang ici. Côté batterie, c’est Samsung, grand nom, qu’on a pourtant moins vu dans les vélos plus haut de gamme de cette liste. Elle est intégrée au cadre, plutôt joliment d’ailleurs, et vous emmènera jusqu’à une centaine de kilomètres d’autonomie. 

Quelques limites très objectives sur ce longtail Decathlon : il pèse trois ânes morts (38 kg le bestiau !), est aussi long qu’un très grand joueur de basket (220 cm) et n’emportera “que” jusqu’à 170 kg, soit 20-30 kg de moins que les précédents longtail présentés.

Du côté des roues, comme le Spicy Curry, le longtail Elops R500 propose un duo 26” à l’avant et 20” à l’arrière, qui fonctionne sans qu’on comprenne vraiment ce choix vs. un 20” / 20”.

Nous sommes tout de même sur des freins à disques hydrauliques, de la marque Tektro. La transmission vient de chez Microshift, elle vaut ce qu’elle vaut et vous ne pourrez pas en attendre de miracles. La fourche avant est suspendue, bien agréable au quotidien.

Enfin, et logique à ce prix là, le vélo est assemblé et sourcé pour son énorme majorité en Asie.

Equipements de série ou en option sur le Elops R500

C’est peut être la partie la plus incroyable de ce vélo. Il vient avec le porte bagage avant, le repose-pieds et les monkey bars de série. Le tout pour 2 899€. Un exploit, tout simplement : pour un Tern GSD ou un Moustache Lundi 20, vous pouvez acheter deux longtails Decathlon. Lunaire.

Le vélo n’est par contre proposé qu’en une seule version, sans customisation réelle possible et les accessoires sont encore très peu nombreux (un coussin et des sacoches, c’est tout).

On aime

  • Le rapport qualité/prix, absolument et définitivement imbattable
  • Imbattable sur cette gamme de prix, il est bien supérieur aux autres longtails à moins de 3 000€
  • L’équipement de série plus que généreux
  • Le SAV et le suivi de Decathlon, une des marques les plus reconnues à ce sujet

On aime moins

  • Les mensurations : 38 kg et 220 cm, un veau
  • On ne comprend pas trop le duo 26” / 20” côté roues
  • Des composants moins haut de gamme que les vélos à 5 000€, no shit Sherlock
  • Le moteur en roue arrière et sans marque, qui ajoute une complexité en cas de crevaison arrière 

En résumé

Vous ne voulez ou ne pouvez pas craquer votre PEL pour acheter un vélo longtail. On comprend, très bien même. On vous recommandera toujours d’acheter un vélo de qualité et durable, quitte à mettre le prix dès le début. Mais force est de constater qu’à 2 899€, le Decathlon longtail R500 est un rapport qualité/prix exceptionnel, imbattable sur cette gamme. Vous faîtes forcément des concessions vs. les gammes supérieures, mais pour autant, vous ne vous trompez pas en achetant ce longtail R500. On vous renvoie sur notre test dédié !

Pour acheter le Decathlon Elops R500, rendez-vous ici. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le Gaya Cargo – 2 700€ – Le petit nouveau 

Les pneus quit vont avec vos sneakers

La marque Gaya

Ce qui devait arriver, arrive ! Le marché des vélos longtail a doublé de volume en l’espace d’un an, grâce à toutes les qualités citées plus haut qui attirent de plus en plus de cyclistes. De nouvelles marques vont donc arriver et proposer des longtails. C’est le cas de Gaya, marque française co-fondée par Amélie Guicheney (une femme dans ce milieu tellement masculin, enfin !) et Jacques Bonneville. 

Gaya propose deux vélos électriques et pensés pour la ville : le Compact et le Cargo. Ce dernier est donc un vélo longtail que se veut accessible et urbain, pensé pour la famille. Peut-on faire un vélo aussi complexe pour 2 700€ ?

Fiche technique du Gaya Cargo

Mise à jour le 02/11/23 : augmentation du prix (2700€ vs. 2500€, freins à disques hydrauliques et non plus mécaniques, abonnement GPS offert pendant 1 an et non plus 2 ans

Avec 195 cm de long et 31 kg sur la balance environ, le Cargo de Gaya fait plutôt partie des longtails compacts. Logique, pour une utilisation urbaine où le vélo doit se faufiler et se ranger facilement. Le choix de roues en 20” à l’avant et à l’arrière renforce cette sensation de petit vélo capable d’emporter beaucoup de choses, mais dans une certaine limite : 160 kg d’emport maximal, moins que les autres longtails cités jusque-là. 

Côté composants, plusieurs concessions sont faites : comme sur le longtail Decathlon, le moteur se situe dans le moyeu arrière, moins confortable qu’un moteur pédalier. Mais surtout, on ne sait pas vous dire qui construit ce moteur : embêtant pour une jeune marque qui doit encore faire ses preuves. Côté batterie, c’est Gouach, une entreprise française misant sur la réparabilité de ses produits qui la fournit. Avec ses 450 Wh, elle se fixe sur la tige de selle et promet jusqu’à 100 km d’autonomie. Concession à nouveau sur les freins : ce sont des freins à disques mécaniques et non hydrauliques. Sans rentrer dans un débat trop long, cela reste d’une gamme bien en dessous que les autres longtails. Sur ses nouveaux modèles, Gaya a fait le choix des freins à disques hydrauliques, une excellente nouvelle. Cela vient en parallèle avec une hausse de prix logique. Le dérailleur est un Shimano Tourney en 7 vitesses, ce qui peut faire très juste. Enfin, le vélo ne dispose pas de suspensions avant.

A l’inverse, le Gaya Cargo innove vs. ses concurrents, toujours grâce à son positionnement urbain : le vélo vient équipé de clignotants, d’une lumière « style moto » et est aussi un vélo connecté : position GPS, alarme de sécurité et blocage à distance sont au programme de l’application dont l’abonnement vous est offert pendant 1 an. Enfin, le cadre a un look qui détonne vs. la concurrence.

Equipements de série ou en option sur le cargo Gaya

A 2 700€, le vélo longtail Gaya vient avec le porte-bagage avant de série. Comptez 390€ pour le kit enfants cargo comprenant repose-pieds, barres latérales, coussins et protection de roue. Cela l’amène à , ce qui l’amène à 3090€. C’est 90€ de plus que la nouvelle version du longtail Decathlon.

On aime

  • La volonté de rendre le vélo longtail accessible au plus grand nombre avec un petit prix
  • Des fonctionnalités innovantes : clignotants, vélo connecté
  • Un longtail compact et urbain avec une vraie proposition et positionnement de marque
  • Le look !
  • Le porte-bagage avant de série

On aime moins

  • Moteur roue arrière de marque inconnue
  • Capacité d’emport assez juste
  • Les freins à disques mécaniques

En résumé

Les vélos longtails coûtent chers ce qui empêche de facto un grand nombre de personnes de les envisager. On ne peut que saluer la volonté de rendre ce segment plus accessible, tout en ayant une proposition claire de vélo longtail urbain. Sur le papier hélas, trop d’éléments nous inquiètent et le longtail Decathlon apparaît comme une solution plus fiable sur cette gamme de prix. David contre Goliath ?

Ceci dit, on ne vous cache pas notre envie et curiosité de pédaler avec ce Gaya Cargo pour le mettre à l’épreuve !

Pour acheter le Gaya Cargo, rendez-vous sur leur site. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Le Rad Power Radwagon 4 – 2 299€ – Les gros sabots américains

Vroom vroom

La marque Rad Power

Mise à jour le 02/11/23 : attention, la marque Rad Power a annoncé cesser son activité en Europe pour se concentrer sur le marché américain. Elle réalise de nombreuses promotions sur ses derniers vélos en stock, mais nous vous invitons à la prudence avant l’achat : vérifiez bien les conditions de garantie, de SAV et de disponibilité des pièces détachées avant de passer le cap.

Rad Power peut paraître inconnue ou presque en France. Et pourtant, c’est une des plus célèbres marques de vélos électriques aux Etats-Unis. Lancée en 2015, la marque s’est fait connaître pour son vélo fatbike (mais si, ces vélos avec des grosses roues, because why not) et depuis sorti toute une gamme de vélos électriques, dont le Radwagon 4, le représentant Rad Power sur le marché des longtails. 

Fiche technique du Rad Power 4

2 299€. C’est le prix du Radwagon 4. En tant que tel, c’est une prouesse. Mais comment peut-on justifier de telles différences de prix sur les vélos longtails entre le haut de gamme et le bas de gamme ? Comme Decathlon, Rad Power dispose d’une force de frappe industrielle impressionnante qui lui permet de réduire fortement les coûts. Mais à quel prix ?

Côté motorisation d’abord, le RadWagon 4 embarque un moteur roue arrière de la marque “Motoréducteur” (que nous ne connaissons pas…). Attention, le vélo ne dispose pas de capteur de couple (le seul de notre liste ici) et délivrera donc toute la puissance du moteur quelle que soit l’intensité de votre pédalage. Ce n’est pas des plus confortables et accentue la sensation, pas tout à fait agréable, d’être propulsé au démarrage. La batterie est une Samsung 672 Wh, mais contrairement au longtail Decathlon, la batterie du Radwagon est externe, située sur le cadre. 

Côté mensurations, le Radwagon se contient assez bien : 200 cm et 35 kg environ. Ni compact, ni aussi imposant que le longtail R500. Les roues sont en 22” à l’avant comme à l’arrière, un choix tout à fait correct. Côté emport par contre, c’est le plus faible de sa catégorie avec seulement 158 kg de capacité. 

Les freins sont des Tektro, mais à disques mécaniques. Comme sur le Gaya Cargo, on demande vraiment à voir en utilisation le comportement de ce genre de freins sur un longtail chargé. Le dérailleur est un Shimano, on connaît donc, mais n’a que 7 vitesses, c’est juste. 

Pas de clignotant à signaler et le vélo n’est pas connecté, contrairement au Gaya Cargo.

Equipements de série ou en option sur le Radwagon 4

Disponible en une seule version à 2 299€, le RadWagon n’est pas configurable. A ce prix là, il vient nu et il faudra ajouter 120€ pour le porte-bagage avant, 99€ pour le repose-pieds arrière et 150€ pour les Monkey Bars. Au total, le vélo revient à 2 668€, le plus bas prix de sa catégorie. 

On aime

  • Le prix, rendant accessible à plus de cyclistes le longtail
  • Un encombrement relativement faible et contenu, pour ce prix
  • Un constructeur qui a fait ses preuves outre atlantique

On aime moins

  • Le moteur arrière qu’on ne connaît pas et surtout, l’absence de capteur de couple. Buckle up.
  • La capacité d’emport la plus faible de sa catégorie
  • Les freins à disques mécaniques

En résumé

Le RadWagon 4 est donc le moins cher des vélos longtails électriques. On ne peut que saluer, à nouveau, la volonté d’être aussi accessible et abordable, avec un constructeur qui a fait ses preuves. Néanmoins, les freins à disques mécaniques et l’absence de capteur de couple nous paraissent vraiment dommageables, d’autant plus qu’à équipement égal et pour 100€ de plus, le longtail Decathlon n’a pas ces soucis.

Pour acheter le RadWagon 4, rendez-vous chez votre vélociste préféré. Pensez aussi au reconditionné chez nos amis d’Upway.

Tableau comparatif des 11 meilleurs vélos longtails en 2023 

Nous venons donc de vous présenter une sélection de 11 vélos longtails parmi les meilleurs du marché. ll y en a pour tous les goûts et presque toutes les bourses. Charge à vous maintenant de confronter vos usages et les vélos présentés ici pour faire votre choix. A nouveau, on ne pourra jamais trop vous conseiller de tester les vélos en amont pour valider votre choix. 

Pour vous aider à choisir, voici le tableau ultime qui vient comparer et afficher simplement (sur mobile, cliquez sur « Quitter la version mobile » en bas d’article pour le consulter) les principales caractéristiques de ces vélos. 

Ce qui est certain, on y met notre main à couper, c’est que vous allez adorer rouler en longtail. Il changera votre vision de vos déplacements, qu’ils soient avec enfants ou bric à brac et vous offrira un champ des possibles qu’on pensait inatteignable à vélo. Bienvenue au club !

Suivre les commentaires
Notification pour
guest
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Martin

Super, merci. Mais, et les longtails musculaires?

Marin

Bonjour, et merci pour ce comparatif qui aide à se repérer sur la planète lontail ! Que pensez-vous du modèle Kiffy Capsule MT ? Il y en a plusieurs chez vos amis de Upway 😉

Marin

RAS !

Edmine

Bonjour,
Merci pour ces comparatifs complets. Que conseilleriez vous pour un long tail en zone montagneuse. J’avais espoir que la nouvelle version du longtail de Décathlon soit plus performant pour le frein mais ça n’a pas l’air d’être dans les modifications faites d’après votre article.
Pensez vous qu’un long tail à moins de 5000 € puisse avoir les capacités de freinage nécessaire pour pour une pratique dans les zones à forte dénivelées?

En vous remerciant,

Benjamin

Bonjour,
Merci pour cet article plus complet que la plupart de ceux que j’ai pu trouver! Vous ne parlez pas du modèle de chez Veloé, j’aurais beaucoup aimé avoir votre avis éclairé 🙂 Merci d’avance!

Benjamin

Merci pour l’avis!
Effectivement ils offrent un peu tout à la carte, ce qui me plaît bien 🙂 Et son côté compact était dans mes critères pour pouvoir me garer plus facilement à Paris…
Je sens que ça sera le bon une fois l’essai confirmé!

Kevin

Bonjour, merci pour cet article. Je cherche désespérément un vélo cargo qui pourrait nous convenir. Nous habitons en zone montagneuse et entre les prix et les designs horrible de certain ce n’est pas facile.
J’ai un certain intérêt pour le Cargorille de Gorille cycle mais IMPOSSIBLE de trouver des retours ou quelconques essais de ces vélos pourtant Français et plutôt cool.
Le Cargorille annonce un moteur à 120nm de couple ce qui me parait à la fois fantastique pour la montagne mais aussi étrangement élevé face à la concurrence qui dépasse rarement 90nm..
Bref, en savez vous plus sur ce vélo cargo ?

(Ps: vous dites ne pas comprendre le choix de roues hybrides 26/20, une grande roue à l’avant permettra une bien meilleure absorption des défaut de la route ou des chemin à l’attaque de ceci (des défauts). A l’arrière, la roue étant « suiveuse » le soucis ce posera un peu moins et une plus petite roue permet d’abaisser l’assise et d’améliorer la réactivité de la propulsion (mécanique ou musculaire) on le voie partout dans les motos tout terrains par exemple… voilà voilà 😁)

Merci pour votre travail, j’attend votre retour.

Camille

Bonjour et merci pour cet article très complet ! Maintenant que Gaya a prévu des freins hydrauliques dans ses nouveaux modèles curieuse de savoir si le Décathlon vous semble tjs aussi imbattable 🙂 (le prix du Gaya a cependant également un peu augmenté). Ce qui me fait plus hésiter sur le Gaya c’est la batterie dont l’autonomie me semble plus faible que le marché.
Merci encore

Sidonie

Bonjour,
Merci pour cet article je souhaite changer de VAE cette année je me posais la question du Gaya allongé nouvelle formule je transporte du matériel de travail. J’ai également vu sur Instagram un vélo PAK YAK E+ avez vous une expérience à partager apparemment il est très lourd
Merci pour votre réponse

Maxime

Bonjour
Merci pour votre article
Quel modèle me conseiller vous pour transporter occasionnellement 2 adultes 2 enfants ?

Stéphane POULLAIN

Bonjour,
Très bon dossier.
Que pensez-vous du modèle Oléron d’ETNI cycles ?