Guides et conseils

Comment se préparer au vélotaf en Automne ?

Temps de lecture : 4 minutes
Faire du vélo en automne — via unsplash.com

Comment se préparer au vélotaf en Automne ?

Le mercure redescend, les jours raccourcissent, et les pilous-pilous ressortent des armoires : l’automne est arrivé ! Et avec lui, viennent son lot de petits plaisirs et les quelques pépins auxquels font face les cyclistes. Pour vous aider à rester motivés, on vous donne nos astuces Cyclofix pour continuer à rouler en automne !

Aaaah l’automne ! Les plus téméraires d’entre-nous y verront l’occasion de profiter de la lumière et des couleurs incroyables de la saison à leur prochaine sortie. Les plus frileux remettront en doute leur condition de vélotafeur, tout en songeant à la douce chaleur dégagée par le chauffage du bus, du métro ou de la voiture.

Une perte de motivation vous dites ? Que nenni ! On est là pour vous rebooster et vous aider à garder le rythme, même en automne.

Le mauvais temps n’existe pas : misez sur les équipements !

“Il n’y a pas de mauvais temps, juste des mauvais équipements”… Cet adage plein de bon sens est largement connu des cyclistes, et par extension de toutes les personnes qui affrontent régulièrement les températures frôlant le négatif.

Le système des 3 couches, vous connaissez ? On parle aussi de technique de l’oignon dans le jargon. 🧅 L’idée ? Se protéger des éléments extérieurs tout en gérant notre transpiration, effet inévitable chez les vélotafeurs en recherche quotidienne de performance (ou non).

Plus concrètement, il s’agit de superposer 3 couches de vêtements choisis de façon à rester au chaud et au sec :

  • Une couche respirante

Le but de cette couche est d’évacuer votre transpiration vers l’extérieur pour que vous restiez au sec. Un t-shirt technique, en fibre synthétique ou en laine mérinos fera parfaitement le job. Exit les t-shirts en coton, qui donnent une sensation de froid une fois mouillés par la transpiration.

  • Une couche isolante

La deuxième couche doit vous protéger du froid en gardant la chaleur que produit votre corps. Une veste polaire ou une fine doudoune vous maintiendra au chaud en automne. Leurs vertus isolantes viennent de leurs fibres qui emprisonnent l’air. Pour faire du vélo en hiver, privilégiez les doudounes en duvet naturel, qui sont plus “gonflantes” (au sens premier du terme).

  • Une couche imperméable

La difficulté lorsque l’on s’équipe pour la 3ème couche est de trouver un vêtement à la fois imperméable et respirant. On ne va pas rentrer ici dans les détails techniques. Pour ça, on vous a dégoté cet article de Salomon, qui vous explique notamment comment comprendre les performances d’imperméabilité. Un coupe-vent — choisi suffisamment respirant— vous protégera du froid et de la pluie. ☔️

Si vous vous équipez correctement tout en suivant le système des 3 couches, les éléments ne seront plus un frein à votre pratique du vélotaf !

💡 Notre astuce pour rester au sec : pensez au garde-boue ! Certains diront que ce n’est pas esthétique sur un vélo. Mais c’est quand même mieux d’avoir le postérieur sec en arrivant au bureau. 😬

Priorité à la sécurité : évitez les pièges de l’automne !

Si l’automne reste une saison propice au vélotaf, elle réserve quelques petites surprises souvent connues des cyclistes expérimentés…

Attention, feuilles glissantes 🍁

C’est très tentant de rouler à pleine balle dans un tas de feuilles mortes ! Mais on ne compte plus les chutes provoquées par des feuilles humides, qui recouvrent la piste cyclable. Alors, le maître-mot, pour éviter la cascade, c’est l’anticipation ! Imaginez que vous allez glisser et vous ne vous ferez pas surprendre ! 🤓

« Il va faire tout noir… »

En automne, on n’est pas à l’abri de sortir du boulot à la nuit tombée. Évitez la mauvaise expérience de rouler de nuit, dans le noir ! Sans éclairage, vous êtes quasiment invisible pour les automobilistes la nuit.

Alors pensez à avoir :

  • Des réflecteurs ou catadioptres : blanc à l’avant, rouge à l’arrière et orange sur les roues.
  • Les feux de vélo : blanc à l’avant, et rouge à l’arrière aussi.
  • Un gilet réfléchissant : obligatoire la nuit hors agglo, et recommandé le jour, surtout par temps de pluie en automne !

Vous pouvez aussi aller plus loin avec des clignotants pour vélo, pour prévenir les véhicules de derrière avant et pendant vos virages !

💡 Notre astuce : privilégiez un éclairage à recharge USB plutôt que dynamo. À peine moins pratique, mais plus facile d’entretien !

Entretenez votre vélo !

La base pour éviter les gadins au milieu de la route ! Et c’est d’autant plus vrai avec l’humidité de l’automne, surtout si votre vélo dort dehors. Alors, petite check list des choses à vérifier :

  • Vos pneus doivent être correctement gonflés

Vérifiez la pression de vos pneus tous les mois : ils ne doivent pas être sur-gonflés, ni sous-gonflés. La pression préconisée pour vos pneus est précisée sur leur flanc.

  • Votre chaîne doit être régulièrement nettoyée et lubrifiée

Comme pour vos pneus, un petit check-up mensuel de votre chaîne sera toujours le bienvenu. Nettoyez-la avec un tissu microfibre, et lubrifiez-la avec de l’huile.

  • Vos freins doivent être parfaitement réglés

Vérifiez leur position par rapport à la jante. S’ils ne la touchent pas, c’est bon. Si vos freins sont bruyants, et contrairement à ce que l’on croit, c’est qu’ils sont doivent être réparés !

Ces petites vérifications et améliorations sont à faire chaque mois, et pas seulement en automne ! Si vous constatez une anomalie, ou que votre vélo fait des bruits étranges, faites appel à votre réparateur de vélo. Pensez sécurité ! 😉

👉 RDV sur cyclofix.com pour faire réparer vos freins !

Idéalement, prévoyez une révision complète de votre vélo avant le début de l’automne. Vous roulerez plus sereinement, et éviterez les pépins impromptus.

C’est ici que se termine notre petit guide spécial vélotaf en automne. 🍂 Avec toutes ces infos, vous êtes équipés et parés pour profiter de vos sorties vélo des prochaines semaines. Et vous allez voir que pédaler ça réchauffe, et puis c’est tellement satisfaisant !

Article(s) en lien
Guides et conseils

Vélo en été : 5 conseils pour rouler sous une forte chaleur

Actualités

Le cyclotourisme, c’est mieux seul.e ou en groupe ?

Guides et conseils

Préparer son voyage à vélo en 7 étapes

Guides et conseils

Test du vélo cargo Longtail électrique Elops R500 de Decathlon

guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires